Le cancer du col de l'utérus disparaît grâce à la vaccination

Faire reculer le cancer du col de l'utérus pourrait passer par la vaccination. C'est le pari de l'Australie qui est en passe d'éradiquer cette pathologie. En France, moins de 20% des filles sont vaccinées contre le papillomavirus.

France 2

En Australie, près de 80% des filles et 75% des garçons de 15 ans sont vaccinés contre le papillomavirus, qui peut provoquer une tumeur. Le nombre de femmes âgées de 18 à 24 ans porteuses du virus a chuté de 23 à 1% en dix ans. La campagne de vaccination lancée en 2007 auprès des adolescents australiens a donc porté ses fruits.

Nouveau vaccin à l'automne

Selon le gouvernement, le cancer du col de l'utérus pourrait être éradiqué d'ici 20 ans. En France, moins de 20% des adolescentes sont vaccinées depuis le lancement du vaccin Gardasil en 2006. Un échec selon les médecins. Une nouvelle version devrait arriver sur le marché à l'automne prochain. L’objectif du plan cancer est d'atteindre une couverture vaccinale de 60% des filles chez les 11-14 ans et d'inciter les femmes à réaliser des frottis régulièrement. Chaque année en France, ce cancer touche 3 000 femmes et provoque 1 000 décès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Gardasil fait partie des vaccins contre les infections à papillomavirus, qui sont contestés par certaines associations et patientes.
Le Gardasil fait partie des vaccins contre les infections à papillomavirus, qui sont contestés par certaines associations et patientes. (MAXPPP)