Cancers de la peau : cette semaine, faites-vous dépister !

Du 20 au 24 mai, les dermatologues proposent un examen de dépistage gratuit des cancers de la peau à l’occasion de la Semaine de prévention et de dépistage de ces maladies.

Cancers de la peau : cette semaine, faites-vous dépister !
Cancers de la peau : cette semaine, faites-vous dépister ! (-  Photo : © glisic_albina - Fotolia.com)

Un dépistage gratuit du cancer de la peau. C’est ce que propose, du 20 au 24 mai 2019, le syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV) au cours de la Semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau.

La priorité donnée aux personnes à risque élevé

En pratique, comment faire ? Les médecins bénévoles qui participent à l’événement procèdent à un examen de dépistage à la recherche des cancers de la peau "et non à une consultation gratuite de dermatologie", avertit tout d’abord le SNDV. Pour bénéficier de cet examen de dépistage, rendez-vous sur la plateforme d’inscription en ligne : semaine-prevention.fr/formulaire.

Mais le syndicat prévient déjà que "le nombre de places est très limité". La priorité sera donc donnée "aux personnes présentant un risque élevé d’être touchées par un cancer de la peau". Concrètement, il s’agit des personnes qui possèdent plus de 50 grains de beauté, qui possèdent un antécédent personnel ou familial de mélanome, celles qui présentent une peau claire ne bronzant jamais ou encore celles qui travaillent en extérieur.

A lire aussi : Cancer de la peau : quand doit-on consulter ?

Prévention et auto-surveillance

Si vous ne remplissez pas tous ces critères mais souhaitez tout de même effectuer un dépistage, consultez votre dermatologue habituel. Et, "en cas de lésion suspecte, votre médecin traitant vous dirigera rapidement vers un dermatologue dans le cadre du parcours du soin", assure également le SNDV.

Enfin, une bonne prévention reste indispensable toute l’année pour lutter contre les cancers de la peau. Le SNDV rappelle notamment l’importance de pratiquer une auto-surveillance tous les trois mois, de consulter un dermatologue une fois par an, d’éviter de s’exposer au soleil entre 12h et 16h et de se protéger en portant un chapeau à bord large, des lunettes de soleil, des vêtements couvrants et en appliquant une crème solaire toutes les deux heures en quantité suffisante.

Chaque année en France, près de 60.000 nouveaux cas de cancers de la peau sont diagnostiqués : 90% d’entre eux sont des carcinomes (carcinomes basocellulaires et carcinomes épidermoïdes) et 10% des mélanomes cutanés.