L’OMS veut encourager l’allaitement

En pleine semaine de l’allaitement, l’OMS et l’Unicef veulent encourager cette pratique, bénéfique aux nourrissons et aux mamans.

Aidons les mères à alimenter leurs enfants partout et à n’importe quel moment. C’est le message envoyé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en collaboration avec l’Unicef, alors que la semaine de l’allaitement a été lancée. L’OMS souhaite que cette pratique soit rendue possible dans les espaces publics et privés alors qu’elle est encore quelque peu boudée ou pointée du doigt.

Un lait nutritif

L’OMS recommande l’allaitement durant les six premiers mois de vie du nourrisson et de le poursuivre, avec des compléments alimentaires, jusqu’à l’âge de deux ans. Le lait est considéré comme un aliment riche en nutriment et anticorps, mais aussi comme le premier vaccin du bébé. Il réduirait les infections respiratoires, les cas de mort subite du nourrisson et les cas de cancer du sein chez les femmes. Certaines en font don pour les prématurés puisque seul ce lait leur convient.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un allaitement maternel \"exclusif\" jusqu\'à l\'âge de 6 mois.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un allaitement maternel "exclusif" jusqu'à l'âge de 6 mois. (VOISIN / PHANIE / AFP)