Consommation : soucieux de leur alimentation, les Français boudent les biscuits

Alors qu'il représentait 2,2 milliards d'euros, le secteur du biscuit est en difficulté. Comment expliquer la chute des ventes de certains produits ?

FRANCE 2

C'est un biscuit emblématique qui va bientôt disparaître des rayons des supermarchés Carrefour. Le choco BN se vendrait moins bien aujourd'hui. Mais la marque n'est pas la seule victime des changements d'habitudes des consommateurs : les Français sont soucieux de leur alimentation. L'an passé, le marché a subi une baisse de 1,9%. Parmi les produits les plus touchés, les cookies (-4,1%) et les biscuits du petit-déjeuner (-10,6%).

Des produits haut de gamme

"Quand vous n'innovez pas, le consommateur finit par se lasser, parce que le biscuit n'est pas un produit absolument indispensable à votre alimentation", analyse Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. Pour reconquérir les clients, certains misent sur le haut de gamme avec des produits bio et des ingrédients français. En moyenne, un Français consomme encore un peu plus de 5 kg de biscuits pas an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un rayon de biscuits dans un supermarché à Nantes (Loire-Atlantique).
Un rayon de biscuits dans un supermarché à Nantes (Loire-Atlantique). (FRANK PERRY / AFP)