Chocolat : bon pour le goût et la planète

Ce chocolatier a fait de sa spécialité un chocolat "vertueux" : il privilégie les producteurs locaux, de Paris au Cameroun.

Voir la vidéo

Des bonbons à la ganache, au praliné, des tablettes, des figurines de Noël et des bûches. Du chocolat haut de gamme et éthique, tout en travaillant avec des producteurs locaux, de la récolte du cacao au choix du lait : c'est la démarche de Christophe Bertrand, chocolatier. À dix jours de Noël, sa chocolaterie tourne à plein régime : les six employés vont produire jusqu'à sept tonnes de chocolat, soit la moitié de la production annuelle.

Un chocolat humanitaire

Ce dirigeant a aussi une autre démarche éthique à travers son chocolat, un engagement qui l'a mené de la région parisienne au Cameroun. Il travaille avec plusieurs producteurs locaux de cacao, et s'est rendu plusieurs fois au Cameroun pour les aider à améliorer leur méthode de culture. Une augmentation des revenus pour les producteurs, qui a permis entre autres de financer des écoles. Cette démarche vertueuse lui a valu un prix, d'autant plus mérité que son chocolat reste à un tarif raisonnable pour un produit haut de gamme, environ 85 euros le kilo.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le géant alimentaire américain Mondelez International a annoncé qu\'il avait inventé un chocolat qui ne fond pas, le 6 juin 2013.
Le géant alimentaire américain Mondelez International a annoncé qu'il avait inventé un chocolat qui ne fond pas, le 6 juin 2013. (ALBERTO L POMARES G / DIGITAL VISION / GETTYIMAGES)