Cet article date de plus d'onze ans.

Egypte : l'annonce du futur président repoussée

Les Egyptiens devront encore patienter avant de connaitre le nom de leur futur président. L'annonce des résultats officiels de la présidentielle, qui devait avoir lieu aujourd'hui, a été reportée.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Les deux candidats en lice au second tour, le Frère musulman
Mohamed Morsi et le dernier Premier ministre de l'ex-président Hosni Moubarak,
Ahmed Chafik, ont chacun revendiqué la victoire.
La Commission dit avoir besoin
de plus de temps pour étudier des centaines de recours. Ce report permet aussi de laisser du temps aux négociations sur la future organisation gouvernementale.

Gaza

Un témoignage étonnant qui mêle histoire d'espionnage et trahison, alors que la bande de Gaza et ses alentours connaissent un
calme relatif depuis ce matin, après trois jours de combat, le Hamas a indiqué
qu'il était prêt à accepter une trêve.

C'est l'histoire d'un Palestinien, le fils de l'un des membres fondateurs du Hamas.  Pendant 10 ans, il fut "la taupe" du Shin Bet, le service de sécurité israélien. Le jeune homme a raconté son parcours dans un livre Le fils du Hamas . Mosab Hassan Youssef, fils d'un des fondateurs du Hamas, donne très peu de détails sur ses activités et laisse parfois place à la confusion.

Grèce

La Grèce s'est dotée d'un Premier ministre, Antonis Samaras,
le chef de file du parti conservateur qui a prêté serment hier. La composition
de son gouvernement sera annoncée dans la journée.

Parmi les chantiers prioritaires de la nouvelle équipe :
négocier auprès des créanciers de la Grèce un allègement du plan de rigueur,
mais aussi lutter contre l'évasion fiscale, autrement dit tous ceux qui ne
paient pas leurs impôts. Un sport national qui coûte chaque année plus de 40
milliards d'euros à l'Etat.

Chine

Il y a deux semaines, Pékin a inauguré le système Vélib, avec
2.000 vélos à louer dans 63 endroits près des bouches de métro.

Ces Vélib sont pour le moment réservés aux pékinois et selon
un mode de sélection hérité de l'époque Mao. Seuls les habitants de la capitale
munis d'un permis de résidence, le hukou, y ont droit. Un système qui exclut les
touristes et les provinciaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.