Tout et son contraire, France info

Paulo Coelho : "Ecrire, c’est mon but, c'est ma légende personnelle"

Auteur à succès, Paulo Coelho a vendu plus de 170 millions de livres dans 69 langues différentes à travers le monde, dont 75 millions pour "L’Alchimiste". L’auteur à succès vient de publier "Adultère", aux éditions Flammarion.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

 Paulo Coelho a eu l’idée d’écrire sur la dépression grâce aux internautes, qui ont répondu à l’une de ses publications sur internet : "Je trouve que les réseaux sociaux sont aussi là pour discuter des sujets importants ", assure l’auteur, qui leur a ensuite demandé pourquoi ils sont déprimés.

 

"J’étais étonné, j’ai reçu 1.200 réponses. Mais les vrais dépressifs, ceux qui vont chez le médecin, n’ont pas répondu. Il y avait une centaine de personnes vraiment dépressives. Les autres avaient plutôt un problème d’amour, de cœur blessé (…) parce qu’ils ont été trompés ", souligne Paulo Coelho, qui a alors décidé d’écrire un livre sur l’adultère.

 

Quinze jours au mois de novembre 2013 ont suffit à l’auteur à succès pour écrire son dernier roman. Mais Paulo Coelho tient à préciser que "la recherche, le contact avec les lecteurs ont duré deux à trois mois ".

 

"Écrire, c’est mon but, c’est ma légende personnelle, c’est l’une des choses qui me donnent le plus de joie. C’est le défi. Quand je suis devant un nouveau livre, je sens le trac. Je suis un enfant ", assure Paulo Coelho.

TOUT ET SON CONTRAIRE 2 16.05.2014 16/05 PAULO COELHO VERSION 2
--'--
--'--
TOUT ET SON CONTRAIRE 3 16.05.2014 16/05 PAULO COELHO VERSION 3
--'--
--'--
(© Maxppp)