Tout et son contraire, France info

Isabelle Carré : "La seule fois où j'ai volé un truc, je l'ai ramené le lendemain matin"

A 39 ans, la comédienne compte déjà plus de 50 films, une vingtaine de pièces de théâtre et a été couverte de prix : César de la meilleure actrice en 2003 ("Se souvenir des belles choses", de Zabou Breitman), et deux Molière (1999 et 2004).

(©)

Isabelle Carré est à l’affiche de 1-2-3 voleurs , un film de Gilles Mimouni diffusé sur France 2 demain, vendredi, à 20h40.
C’est un peu l’histoire de Tony Musulin, le convoyeur de fonds braqueur, parti seul avec un camion blindé qui contenait plus de 11 millions d'euros. Le plus fou est que le scénario a été écrit avant l’affaire Musulin. En revanche c’est ce qui a décidé France 2 de le mettre en chantier.
Scène formidable : son sourire quand elle pense aux millions. On dirait  qu’elle l’imagine réellement comme si cet argent était déjà le sien.

Isabelle Carré a un atout que peu de comédiennes possèdent : tout le monde l’adore ! Le public,  les gens du métier et  aussi la presse. Philippe Vandel a eu beau chercher pour trouver des voix discordantes : nous l'avouons, il n'a pas trouvé.

 

 

 

 

Synopsis de 1, 2, 3, voleurs

Un peu rêveur, gentiment paumé, convoyeur de fonds par hasard et
nécessité, Luis vire soudain doux dingue : il braque son propre fourgon
et, dans la foulée, bouscule la tranquillité de ses deux meilleurs amis
: Emma et Sam, qui eux, les pieds sur terre, sont tous deux devenus
avocats. Y a-t-il un plafond aux dettes de l'amitié ? Emma se trouve à
l'heure des choix, au centre d'un trio qui s'est construit depuis les
jeux de l'enfance, entre le coeur et la raison. Car du jour au
lendemain, Luis, cinq millions d'euros en poche, devient à la fois star
des médias, priorité policière et homme à abattre. Difficile de faire
preuve de discernement dans cette situation...

Réalisé par Gilles Mimouni
Avec Nicolas Cazalé, Isabelle Carré, Olivier Sitruk

(©)