Cet article date de plus de sept ans.

Laurent de Wilde et les machines

écouter (5min)
Le pianiste Laurent de Wilde vient de sortir un troisième album avec le producteur de musique électronique Otisto 23.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© Entre les mains de Laurent de Wilde et d'Otisto, le piano est un instrument et une machine)

Depuis une dizaine d’années, le pianiste Laurent de Wilde développe des projets électro tout en poursuivant sa carrière de jazzman. Le vrai tournant remonte à 2007 et à sa rencontre avec Otisto 23, musicien, producteur et pionnier de l’électro live. Fly, Superfly, le nouvel album de Laurent de Wilde et Otisto, enregistré l'hiver dernier à Vannes dans un tout nouveau studio, est un dialogue toujours plus poussé entre l’ordinateur et le piano, unique source instrumentale. Trois morceaux font exception avec trois invités : le saxophoniste Guillaume Perret, le beat boxer Nico Giemza Tiko et le percussionniste Bijan Chemirani. Les morceaux de ce troisième disque empruntent au rock, au drum and bass et au jazz.

Rendez-vous :

Laurent de Wilde et Otisto 23 en concert le 28 novembre à Paris au New Morning, le 29 novembre à Lyon et le 16 décembre à Meylan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.