T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? Être germanopratin ou pas

L'éditorial du Figaro de lundi 19 décembre sur la primaire de la gauche est titré "Les naufragés de la Méduse". Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le \"Radeau de la Meduse\" exposé au musée des Beaux-Arts à Lyon le 23 avril 2006.
Le "Radeau de la Meduse" exposé au musée des Beaux-Arts à Lyon le 23 avril 2006. (FAYOLL/SIPA)

L’éditorial qui est ce matin en Une du Figaro est signé de Paul-Henri du Limbert. C’est quand même le directeur adjoint de la rédaction du Figaro. Son article est titré : "Les naufragés de la Méduse". Il fait référence à la Méduse une frégate française qui a fait naufrage le 2 juillet 1816, naufrage qui a fait 160 morts et qui est évoqué par un tableau fameux de Géricault, Le Radeau de La Méduse.

Dans l’article du Figaro, "Les naufragés de la Méduse", ce sont les malheureux candidats sans intérêt de la primaire de la Belle alliance populaire. M. du Limbert étrille, vilipende, pourfend les "théories fumeuses et germanopratines" de ces naufragés socialistes.Des "théories fumeuses", je vois ce que c’est mais des "théories germanopratines", j’ai un peu de mal. Pour ceux qui l’ignorent encore l’adjectif "germanopratin" date des années 50 et vient des termes latins "germanus", pour "germain" et "pratum" pour le "pré". L’idée, c’est de désigner les habitants du quartier de Saint-Germain-des-Prés.

Le député des germanopratins s'appelle...

C’est ici que l’éditorialiste du Figaro devrait quand même se méfier de ce qu’il écrit, après beaucoup d’autres, parce que je ne suis pas sûr que les habitants de Saint-Germain-des-Prés soient vraiment au courant qu’ils défendent des théories si particulières.

Le quartier de Saint-Germain-des-Prés, dont forcément les germanopratins font partie, fait partie de la deuxième circonscription de Paris. Cette deuxième circonscription de Paris, comme les autres, a élu un député. Un député qui a été élu en juin 2012 avec un score de 48,62% au premier tour et de 56,46% au deuxième tour. Un député que Paul-Henri du Limbert connait forcément. Un député que Le Figaro connaît forcément. Un député qui s’appelle… François Fillon.

Le dicton du jour

À la saint Urbain, c’est François Fillon, le député des théories fumeuses de Saint-Germain. 


Être germanopratin ou pas par franceinfo

Le \"Radeau de la Meduse\" exposé au musée des Beaux-Arts à Lyon le 23 avril 2006.
Le "Radeau de la Meduse" exposé au musée des Beaux-Arts à Lyon le 23 avril 2006. (FAYOLL/SIPA)