Cet article date de plus d'un an.

REPLAY - Chasse : les annonces du gouvernement sont-elles suffisantes ? Le débat du Talk franceinfo

Publié Mis à jour
Article rédigé par France Info
Radio France

D’après un sondage de l’Ifop, près de 80% des Français seraient favorables à l’interdiction de la chasse le dimanche. C'est le sujet du Talk franceinfo. Tous les soirs à partir de 18 heures, Manon Mella et ses invités débattent avec les internautes de la chaîne Twitch de franceinfo. 

Alors que la sécurisation de la pratique de la chasse est en débats depuis plusieurs mois, le gouvernement a annoncé Lundi 9 janvier un certain nombre de mesures pour réduire le nombre d'accidents. Interdire la chasse sous l'emprise d'alcool ou de stupéfiants et renforcer la formation des chasseurs font parti des 14 mesures proposées par le gouvernement. Alors, quelles sont les solutions pour mieux encadrer la pratique de la chasse ? 

Thierry Coste, lobbyiste et conseiller politique de la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) ainsi que Julie Lasne, éthologue et membre du conseil stratégique de l’alliance des opposants à la chasse (AOC) sont dans le Talk de franceinfo. 

Vers plus de règles de sécurité

D'après les données de l'Office français de la biodiversité (OFB), les accidents de chasse mortels sont en recul depuis une vingtaine d'années. Sur la saison 2021-2022, l'OFB a recensé 90 accidents. Cependant, la proportion de victimes non chasseurs est en hausse. 26% des victimes de cette dernière saison sont non chasseurs. 

Selon l'OFB, la majorité des accidents seraient causés par un non respect des règles de sécurité liée à la pratique de la chasse. L'office pointe notamment la mauvaise manipulation des armes, le non-respect de l'angle de tir mais aussi le délit d'alcoolémie. 

Rejoignez-nous dès 18 heures du lundi au vendredi sur la chaîne Twitch de franceinfo pour participer au Talk de Manon Mella. Une heure d'échange, d'éclairage, de débat autour de sujets d'actualité et de société.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.