Question de choix, France info

Le sel de Guérande

4 millions de tonnes de sel sont produites chaque année en France. Mais il y a sel et sel : le sel marin et le sel de carrière ; le sel dit industriel et le sel non traité, comme celui de Guérande, paré de nombreux labels, et dont la récolte a débuté mercredi 10 juillet sur la côté Atlantique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Il y a... bien longtemps, du côté de Guérande, en Loire-Atlantique, les Gaulois faisaient bouillir l'eau de mer, pour en récupérer le
sel. Ce sont  les Romains qui  ont importé la technique du marais salant,
qu'ils maîtrisaient au bord de la Méditerranée. Aujourd'hui, à Guérande, quelque 200 paludiers réunis en
coopérative perpétuent la tradition. Avec l'arrivée du soleil, ils ont pu cette
semaine démarrer la récolte. Environ 15.000
tonnes de sel seront ramassées.

Depuis mars 2012, le sel de Guérande a droit au label européen, indication géographique
protégée, et il porte le Label Rouge depuis plus de 20 ans. Il est certifié par Nature et progrès , une mention qui garantit des
pratiques respectueuses de l'environnement. Ce sel n'est pas raffiné, pas lavé. Il est juste trié et
tamisé. Quant à la fleur de sel, qui ne représente que 5% de la production, elle est naturellement blanche.

Si vous êtes en vacances du côté de Guérande, de
Noirmoutier ou de la Camargue,
vous pouvez aller rendre visite aux paludiers.
Ils sont nombreux à  faire visiter leurs
exploitations.

(©)