Planète Géo, France info

"Chinawood" : le grand bond en avant du cinéma chinois

Le cinéma, un marché d’avenir pour la Chine : chaque année, 5.000 nouveaux écrans sont construits et le public chinois, qui raffole des films en 3 D, en redemande. Environ 700 films sont produits par an, de grosses productions. On manque même d'acteurs et de producteurs. Mais la censure de Pékin est omniprésente et la créativité doit s’adapter.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
\"Planète Géo\" : une photo, un reportage, une carte ou un portrait issus du magazine \"Géo\".
"Planète Géo" : une photo, un reportage, une carte ou un portrait issus du magazine "Géo". (ARTHUR DEBAT / GETTY IMAGES)

Visite à "Chinawood", alors que se déroule la cérémonie des Oscars à Los Angeles, ce dimanche 22 février.

Mais le plus extravagant est à venir : le futur temple du cinéma, à Qingdao, c'est toute une ville qui est créée autour du cinéma. Il y aura là les plus grands studios au monde.

Actuellement, environ 700 films sont produits par an, de grosses productions. On manque même d'acteurs et de réalisateurs et effectivement les producteurs étrangers rappliquent !

Le box-office en Chine progresse de 30% chaque année, tandis qu’aux Etats-Unis, les chiffres stagnent : dans 3 ans, les recettes du cinéma chinois dépasseront celles du cinéma américain.

Mais, la créativité doit s’adapter à la censure : aucun film ne sort sans avoir eu l’accord de Pékin. le cinéma est devenu stratégique, il doit renvoyer une image positive du pays.

Les premiers Oscar chinois seront remis en 2017, à Qingdao. La cérémonie s’annonce fastueuse.

Thomas Saintourens, accompagné du photographe Giulio di Sturco dans Le magazine Géo , nous fait vivre ce cinéma chinois.

\"Planète Géo\" : une photo, un reportage, une carte ou un portrait issus du magazine \"Géo\".
"Planète Géo" : une photo, un reportage, une carte ou un portrait issus du magazine "Géo". (ARTHUR DEBAT / GETTY IMAGES)