On ne pouvait pas le rater, France info

Bilan de la semaine du gouvernement : des restes dans le frigo, une lettre d'Olivier Veran et une éclaircie mi-avril

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, est l'invité de franceinfo vendredi. Avant l'interview de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia, Olivia Leray avait quelques questions à lui poser sur la semaine du gouvernement...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, invité de franceinfo vendredi 5 mars 2021.
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, invité de franceinfo vendredi 5 mars 2021. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Première question : que se passe-t-il entre le gouvernement et les frigos ? L'histoire d'amour débute en novembre dernier. Olivier Véran, ministre de la Santé est alors très fier d'annoncer la commande de 50 super-congélateurs pour conserver les vaccins.  Et elle continue cette histoire d'amour, mercredi 3 mars le président a adressé cette phrase à son conseil de défense : "Vous êtes gentils, mais tant que vous avez des vaccins dans les frigos, je ne reconfinerai pas les gens."

Ça m'a clairement fait penser à ma mère le lundi soir quand je lui disais : "Qu'est-ce qu'on mange ?" et qu'elle me sortait une recette des restes du week-end.Tant qu'on n'a pas fini les restes, pas le droit à la pizza ! Voilà.  

La lettre d'Olivier Veran  

Deuxième question pour Gabriel Attal : quand est-ce que l'on recevra dans nos boîtes le petit courrier d'Olivier Véran puisque le ministre de la Santé a dit qu'il allait écrire aux soignants, aux médecins, aux kinés, à tout le monde...  Il a dit : "à tout le monde" donc moi j'attends. Après, c'est pour dire que le combat sera mieux mené si les soignants sont vaccinés :  "il existe une offre de vaccin" a-t-il précisé. Je précise à mon tour que "l'offre de vaccins", ce nest pas une super promo de ouf mais c'est pour une dose reçue, la deuxième offerte.  Ce n'est pas "foufou".  Dernière question pour Gabriel Attal, qui a évoqué avant hier un retour à une vie plus normale : "peut-être dès la mi-avril." Vu la situation, n'aurait-il pas été plus simple de ne pas donner (encore une fois) une échéance ?

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, invité de franceinfo vendredi 5 mars 2021.
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, invité de franceinfo vendredi 5 mars 2021. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)