Nouveau monde, France info

Rififi dans la mesure d'audience du Web français

Ambiance tendue parmi les médias en ligne français : un petit nouveau explose les classements habituels.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

L'internaute.com champion des sites d'actu

Médiamétrie
s'apprête à dévoiler son classement mensuel des sites d'information qui est un peu l'Audimat
du Web. Or, un petit nouveau fait une entrée fracassante : il s'agit du magazine en ligne L'internaute. Appartenant à l'entreprise
CCM Benchmark Group, L'internaute.com,  désormais considéré comme un site d'actualité
à part entière, est présent pour la première dans ce classement et c'est la
surprise puisque, selon nos informations, ce "pure player " prend la tête devant tous les autres médias avec 10.4
millions de visiteurs uniques au mois d'octobre (chiffre provisoire).

Les groupes de presse traditionnels
ne l'entendent pas de cette oreille. Le Figaro.fr, premier depuis des années, ainsi que Libération, Le Nouvel Observateur, l'Express, Les Echos, Le Point, 20minutes et Le Parisien ont convoqué pour aujourd'hui une réunion de concertation chez
Médiamétrie pour tenter de bouter hors du classement ce nouvel arrivant qu'ils
considèrent comme n'étant pas l'un des leurs.

Cette affaire pose la question de
la mesure d'audience des sites de presse. En juin dernier, le magazine
Stratégies rappelait que les grands sites d'info n'hésitent pas à intégrer des plateformes de sport, de petites annonces ou même des sites de conjugaison dans leurs
statistiques pour doper leur audience auprès des annonceurs.

 

Le responsable d'Apple Maps viré

Le génial inventeur du service de cartographie Maps d'Apple
remercié. Richard Williamson aurait été mis dehors après le fiasco de cette
application lancée en fanfare en septembre dernier en même temps que le nouvel
iPhone et qui s'était avéré complètement boguée, obligeant même le PDG Tim Cook
a faire des excuses publiques. Pour trouver son chemin sur iPhone, on peut
quand même utiliser Maps qui fonctionne peu ou prou malgré tout. Ou bien, on
peut télécharger la nouvelle application gratuite de Nokia baptisée "Here".
Quant au plus célèbre service de cartographie, Google Maps, disparu de l'iPhone
par décision d'Apple, on attend toujours qu'il réapparaisse sous forme d'application
à part mais il se murmure que la marque à la pomme ferait de la résistance. Google
Maps qui pourtant ne cesse de s'améliorer et qui intègre même désormais les
trajets en métro et en RER à Paris.

 

 

(©)