Nouveau monde, France info

Nouveau monde. RGPD : le nouveau visage des données personnelles en Europe

Le nouveau règlement européen, RGPD, doit entrer en vigueur en mai prochain. Nos données personnelles seront, en principe, mieux protégées. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La Commission nationale de l\'informatique et des libertés (CNIL) à Paris est chargée d\'accompagner la mise en place du nouveau règlement.
La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) à Paris est chargée d'accompagner la mise en place du nouveau règlement. (MAXPPP)

Nos données personnelles seront, en principe, mieux protégées avec l’entrée en vigueur, en mai prochain, du nouveau règlement européen, RGPD.

RGPD, kesako ?

RGPD signifie Règlement général sur la protection des données (en anglais, GDPR pour General data protection regulation). Il s’agit du nouveau cadre européen pour les données personnelles. Sont concernées : toutes les données, comme les noms, adresses, adresses IP, e-mail, etc. Il s’agit de renforcer les droits des citoyens à l’ère de la donnée numérique omniprésente.

Quoi de neuf pour les citoyens ?

Le RPGD introduit de nouvelles dispositions, comme :
- Le droit à l’oubli : on pourra obtenir le retrait ou l’effacement de données personnelles dans des fichiers, publics ou privés.
- La portabilité des données : on pourra télécharger son historique personnel lié à une plateforme numérique (Facebook, Google, Amazon, etc.) et le transférer sur une autre.
- Le droit d’être informé en cas de piratage de nos données.
- La possibilité d’intenter des actions de groupes (class actions), via des associations, dans le cas d’infraction en matière de traitement des données.

Quels changements pour les entreprises ?

Celles-ci doivent se mettre en conformité afin de permettre techniquement aux citoyens d’exercer ces nouveaux droits. Cela concerne toutes les entreprises européennes, grandes ou toute petites et même les géants américains qui opèrent des services en Europe (Google, Facebook, Amazon, Uber, Spotify, etc.). Après le 25 mai, toute infraction au RGPD pourra donner lieu à des amendes jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires.

Les entreprises sont-elles prêtes ?

Beaucoup ne le sont pas. Idem pour certaines administrations et collectivités qui doivent également se mettre en conformité. Les petites communes rurales qui ont très peu de moyens sont d’ailleurs assez inquiètes. Pour couronner le tout : gare arnaques ! Des escrocs proposent de fausses prestations de mise en conformité que les entreprises et les administrations ont intérêt à éviter comme la peste. Plus d’infos, sur le site de la CNIL.  

La Commission nationale de l\'informatique et des libertés (CNIL) à Paris est chargée d\'accompagner la mise en place du nouveau règlement.
La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) à Paris est chargée d'accompagner la mise en place du nouveau règlement. (MAXPPP)