Cet article date de plus d'onze ans.

Google et le mot "juif" : un moteur de recherche doit-il intervenir sur les résultats ?

Un moteur de recherche doit-il rester neutre ou intervenir sur les résultats de recherche ? Google est poursuivi en justice pour antisémitisme à cause de sa fonction "Suggest" qui accole automatiquement le mot "juif" aux noms de certaines personnes publiques.
Article rédigé par Jérôme Colombain
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

C'est une fonctionnalité que les utilisateurs de Google connaissent bien. Pour améliorer les requêtes, le moteur de recherche suggère automatiquement des associations de mots. Par exemple, "2012" lorsque l'on tape Sarkozy ou Hollande.

Des suggestions malvenues

Ces suggestions sont basées sur l'historique des recherches les plus souvent effectuées par les internautes. Le problème, c'est qu'en regard de certaines personnalités, le mot "juif" apparaît très rapidement. Cela ne veut pas dire que ces personnes sont juives mais cela signifie que beaucoup d'internautes se sont posé la question. 

Il n'en faut pas plus à diverses associations (SOS Racisme, le MRAP, l'UEJF et l'AIPJ) pour estimer que Google encourage l'antisémitisme. L'un des avocats dénonce le "plus grand fichier juif de l'histoire". L'affaire sera jugée mercredi matin à Paris.

Google, pour sa défense, explique que cette fonction, baptisée "Google suggest", est totalement automatique. Cependant, il existe des filtres, par exemple, pour bloquer certains termes pornographiques, violents, ou liés à la violation de droits d'auteur. 

Ce n'est pas la première fois que Google Suggest fait l'objet de poursuites. En 2010, un particulier français s'était plaint que son nom soit systématiquement associé aux termes "sataniste", "violeur" et "condamné". La justice avait demandé à Google de rectifier le tir.

Neutralité d'un moteur de recherche

Cette affaire pose la question des limites de la neutralité des moteurs de recherche. Un acteur comme Google doit-il intervenir manuellement pour "transformer la réalité" ou bien doit-on accepter que ce soit l'ordinateur, dans sa grande objectivité statistico-algorithmique, qui se charge de tout ? Si le mot juif apparaît haut placé dans la liste des suggestions, c'est simplement parce que de nombreux internautes cherchent à savoir si telle ou telle personnalité publique est juive. Le problème, c'est l'effet boule de neige de cette suggestion automatique. Google a toujours eu tendance à se retrancher derrière la neutralité technologique qui conditionne, d'une certaine manière, sa crédibilité.

Précisons que les autres moteurs de recherche, comme Bing ou Yahoo, proposent exactement la même fonction que "Google suggest" avec plus ou moins les mêmes résultats.

http://support.google.com/websearch/bin/answer.py?hl=fr&answer=106230

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.