Cet article date de plus de huit ans.

Des caméras domestiques pour prévenir les intrusions chez vous

Surveiller tout ce qui se passe quand on n’y est pas en installant des caméras vidéo chez soi devient une vraie tendance.
Article rédigé par Jérôme Colombain
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min
  (La caméra Welcome reconnaît les occupants de la maison © Netamto)

La caméra qui reconnaît les visages

Vos enfants rentrent à la maison alors que vous êtes encore au travail, vous recevez alors une notification sur votre smartphone qui vous indique exactement qui vient d’arriver. Comment ? Grâce à la reconnaissance faciale. C’est ce que permet la petite caméra Welcome de l’entreprise française Netatmo. Primée quatre fois au salon de Las Vegas en janvier, ce produit insolite arrive ces jours-ci sur le marché et c’est plutôt bluffant. 

Grâce à un algorithme de reconnaissance des visages, Welcome est capable d’identifier les personnes qu’elle connaît déjà. A l’inverse, elle vous prévient lorsque des visages inconnus se présentent. Par exemple, des cambrioleurs ou simplement des amis de vos enfants que vous ne connaissez pas. Pour être reconnue, chaque personne doit avoir été identifiée au départ. Pour des questions de vie privée, Netatmo s’interdit d’aller chercher des visages sur Facebook. Le système fonctionne plutôt bien à condition de ne pas être trop de profil ni à contre-jour. La caméra apprend, jour après jour, à mieux reconnaître les visages. 

 

Il y a une vraie concurrence en ce moment sur ce secteur des caméras connectées

 

Une autre petite caméra de conception française attire l'attention en ce moment : la Home de Withings. Celle-ci ne reconnaît pas les visages mais elle a d'autres fonctions. Par exemple, elle analyse la qualité de l’air et vous envoie des notifications lorsqu’il est urgent d’ouvrir la fenêtre. Elle peut aussi jouer des berceuses à votre bébé si vous la placez dans une chambre d’enfant et on peut s’en servir pour parler à distance via l’application mobile (iPhone uniquement).

Toujours au rayon des caméras connectées, il y a aussi celle que devrait lancer l’américain Nest – filiale de Google. Ce modèle pourra entrer en connexion avec le thermostat et le détecteur de fumée de la même marque, pour une vraie maison connectée.

 

Big brother à domicile

 

Tout cela a un petit côté Big Brother. Il n’est jamais techniquement impossible de pirater des caméras à distance - c'est déjà arrivé - cependant le système est évidemment sécurisé au maximum avec les dernier algorithmes de chiffrement. La caméra Withings Home peut même être obturée physiquement par un cache de protection. Bref, l’auto-surveillance est un peu une question de conviction personnelle : on peut aimer ou en avoir très peur. 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.