ChatGPT : le meilleur agent de voyage ?

chatGPT est devenue encore plus intelligente, fin mars, grâce à des plug-ins dont certains sont dédiés à la planification de nos voyages. Quel est l’intérêt d’utiliser ces modules spécialisés dans l’organisation de nos vacances ?
Article rédigé par Benjamin Vincent
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
"ChatGPT sur un smartphone. (LE PARISIEN / ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

La promesse, c’est de simplifier la planification de ses voyages, et de la rendre plus rapide en conjuguant la puissance de chatGPT+, la version payante, avec les énormes bases de données très spécifiques des géants du secteur du voyage, même s’ils ne sont que deux, pour l’instant, à proposer un plug-in pour chatGPT : les Américains Expedia et Kayak, présents également en France. 

Et donc, davantage d’informations et aussi un lien direct pour effectuer ses réservations. Et là, attention, méfiance : ces deux plug-ins, sortis le jour où la fonction a été annoncée par OpenAI, sont le fruit d’une collaboration entre les deux voyagistes d’un côté, et l’éditeur de chatGPT de l’autre : peu probable qu’elle soit désintéressée, d’autant que les résultats d’Expedia semblent volontairement mis en avant. Et donc, il est important de garder du recul face aux réponses données, et de consulter d’autres voyagistes de manière plus classique. 

chatGPT+ renforcé par Expedia et Kayak 

Alors, comment ça fonctionne et qu’est-ce qu’on obtient ? Je vous donne un exemple. Dans la fenêtre de chatGPT+, j’écris : “Je voudrais partir à quatre, le 13 juillet pour 10 jours, à moins de trois heures de vol de Paris, et que l’hôtel offre une excursion qui permette de voir des dauphins en mer“. Je valide. L’icône d’Expedia – le plus souvent – de Kayak ou des deux, apparaît, pour indiquer que l’IA est en train de puiser dans leurs données. Et au bout de quelques secondes, la réponse apparaît.  

La recherche peut donc être beaucoup plus complexe que via un moteur de recherche classique comme Google, mais la technologie est encore balbutiante, et les résultats que j’ai obtenus le montrent. En quelques secondes, chatGPT m’a proposé 5 voyages dont deux intrus : Copenhague et Oslo, peu connus pour les apparitions de dauphins. 

À la rencontre des dauphins 

En revanche, l’intelligence artificielle associée aux infos de Kayak, me propose Lisbonne au Portugal, Palma de Majorque en Espagne, et Luqa à Malte. Et les excursions à la rencontre des dauphins sont systématiquement mentionnées. J’affine ensuite, en demandant le coût total du voyage avec avion, hôtel et excursion. Dans mon cas, le moins cher, ce serait Lisbonne : 3.014€ à quatre personnes, et pour 10 jours, avec départ le 13 juillet. 

Malheureusement, l’utilisation de ces plug-ins est donc réservée à la version payante de chatGPT : chatGPT+, facturée une vingtaine d’euros par mois, en France (l’équivalent de 24$ TTC). Seule, cette version Premium permet, dans les réglages, d’activer l’accès aux plug-ins, puis de cocher les modules qu’on souhaite utiliser : des plug-ins qui, eux, sont gratuits. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.