Cet article date de plus de sept ans.

A quoi sert vraiment la réalité virtuelle ?

Pour quelques centaines d’Euros, on peut désormais acheter un casque de réalité virtuelle. Mais, concrètement, à quoi ça sert ?
Article rédigé par Jérôme Colombain
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min
  (Un homme teste un masque de réalité virtuelle, Nantes, 28 janvier 2016  ©  SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA)

L’utilité réelle de la réalité virtuelle semble pour l’instant… assez virtuelle. Bien sûr, il y a le jeu vidéo qui s’impose comme la « killer app  » (l’application qui tue) avec des jeux charmants (de zombies ou de courses de voitures) qui commencent à arriver. Mais la réalité virtuelle, ce n’est pas que ça. D’autres applications apparaissent. Par exemple, dans le domaine médical pour traiter les phobies (peur du vide, des araignées ou de la foule) ou encore pour la formation des sauveteurs ou des soldats. En fait, l’arrivée des masques de réalité virtuelle grand public, relativement bon marché, permet de démocratiser cet outil qui jusqu’à présent n’existait que dans des centres spécialisés.

Initiatives commerciales

Des entreprises commencent également à s’en emparer. Par exemple, pour la visite virtuelle d’appartements à vendre (Explorimmo ). Voyages-SNCF travaille sur une interface de réservation de voyages en immersion dans un monde en 3D. L’assureur GMF a réalisé un film pour sensibiliser les piétons aux risques d’accidents dans la rue à cause du smartphone. Dans ce cas, le spectateur est immergé au cœur d’une action filmée à 360 degrés. Ce qui implique d’ailleurs une nouvelle écriture vidéo. Le spectateur est au centre de l’action et la notion de hors-champ n’existe plus. Un festival du film virtuel s’est tenu récemment à Paris. Le constat qui en ressort est que beaucoup de choses restent à inventer en termes de contenu.

Apporter "du bonheur aux gens"

Une question de fond demeure : tout cela nous rendra-t-il plus heureux ? "Oui ", selon Palmer Luckey, créateur du masque Oculus Rift qui pense que la RV va apporter "le bonheur aux gens ". Il estime que cela permettra à tout le monde d’accéder à des choses normalement inaccessibles. En gros, vous ne pouvez pas vous payer des vacances de footballeur milliardaire sur un yacht au bout du monde avec des filles superbes ? Pas de problème. On va vous les fournir en réalité virtuelle. Voilà qui fait un peu peur, avouons-le. Cela fait penser au film "Total Recall". Quoique… La bonne idée est peut-être cette fausse annonce humoristique qui circule sur les réseaux sociaux et qui propose de "vivre une expérience incroyable : découvrir Paris sous le soleil !" . Voilà à quoi pourrait donc servir la réalité virtuelle : à se consoler de ce que l’on n’a pas dans le monde réel…

  (paris sous le soleil)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.