Mon info, France info

Mon info. Quels objets oublie-t-on en vacances ?

Laisser son appartement en location pour les vacances réserve parfois quelques surprise lors du fatidique moment du retour. Car la liste de ce que les vacanciers oublient derrière eux est longue.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un chargeur oublié sur un canapé.
Un chargeur oublié sur un canapé. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Cela nous est tous déjà arrivé d’être sur la route du retour des vacances, et de se rendre compte, après 500 kilomètres, parfois presque à la maison, que l'on a oublié son chargeur de portable ou sa trousse de toilettes sur le lieu de nos vacances. Comme un acte manqué : pas vraiment envie de rentrer. Mais c’est parfois plus ou moins conscient ou volontaire.

Doudous, chargeurs, ordinateurs

Mais qu’est-ce que les vacanciers oublient donc sur leur lieu de vacances ? Homerez, un expert européen de la gestion de locations de vacances, a commandé une étude à la société Yougov, publiée sur le site internet du journal Le Progrès, pour savoir ce que les propriétaires retrouvaient chez eux une fois les vacanciers partis. Et ils n’ont pas été déçus du voyage. Sans surprise, les objets les plus retrouvés par les propriétaires sont les chargeurs de téléphone, c’est un classique. Mais aussi les ordinateurs portables. Et les doudous des enfants, ce qui augure souvent des crises à l’arrière du véhicule sur la route du retour.

Retrouvez votre appartement climatisé

Les propriétaires retrouvent aussi une multitude d’objets, comme des paires de chaussures, des bijoux, de la lingerie et même des préservatifs. Ou encore des caisses de vin, des parasols, des jeux de plage ou de société parce que ça ne rentre plus dans la voiture. En revanche, parfois, les propriétaires n’en croient pas leurs yeux. Ils retrouvent leur appartement ou leur maison… transformés ! Des Russes, par exemple, qui avaient visiblement trop chaud, et qui ont carrément fait installer un climatiseur pendant les vacances. Ou à Antibes, des vacanciers qui voulaient un peu plus d’intimité et qui ont entouré les clôtures du jardin avec des bâches ! Et puis apparemment il y a aussi ceux qui confondent nature… et naturisme. Et là, je vous laisse imaginer la surprise.

Un chargeur oublié sur un canapé.
Un chargeur oublié sur un canapé. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)