Cet article date de plus de neuf ans.

Séjours linguistiques : comment réduire la facture ?

écouter (7min)
Etudier à l'étranger est un réel avantage pour parfaire son bilinguisme. Mais cela représente un coût certain. D'une dizaine de jours à plusieurs mois, les offres pour des stages linguistiques sont nombreuses. Quelques pistes permettent de réduire la note. Les conseils de Sophie de Tarlé du magazine L'Etudiant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Franceinfo (Franceinfo)

D'après une étude publiée en novembre 2012 par l'organisme
de séjours linguistiques EF, la France
arrive dans la queue du peloton. En Europe, seuls les Italiens et les Russes parlent
moins bien anglais que nous.  Il est
temps de réagir ! Partir à l'étranger est un moyen efficace de s'améliorer. Le
problème est que les séjours linguistiques sont chers. Sophie de Tarlé,
journaliste à L'Etudiant nous explique comment faire baisser la facture.

C'est cher de partir
en voyage linguistique ?

Plutôt oui. Il faut compter environ de 1000 € à 1500 € voyage
compris pour un séjour de 15 jours, et à partir de 2000 € pour un mois. La
formule la plus classique est la suivante : les jeunes suivent des cours le
matin, et participent à des activités, qui peuvent être comprises dans le prix
(visites, sports), ou à payer en plus. Le soir, ils logent dans une famille, ou dans
un collège avec d'autres étrangers européens. En général, les organismes
essaient de ne pas vous mettre dans la même chambre qu'un Français. 

Comment choisir son
organisme ?

La marque NF service (Afnor) pour les séjours linguistiques
est un label de qualité. A ce jour, six organismes possèdent ce label : Action
Séjours
, Cap Monde, Club langues & civilisations (CLC), EF (Education
First), LEC et Nacel. Ce label garantit  une information claire, un hébergement de qualité,
des prestations pédagogiques adaptées, un encadrement efficace et la prise en
compte de la satisfaction des parents et de l'enfant. Par ailleurs, il existe
deux fédérations professionnelles,  L'Office (Office national de garantie des séjours
et stages linguistiques) et l'UNOSEL qui pourront vous aider à trouver un
séjour.

Comment peut-on
réduire la facture ?

Déjà en s'y prenant tôt. Les séjours les plus intéressants
financièrement se remplissent vite. Certains offrent 10 % de réduction si vous
réservez avant le 31 décembre. Et bien évidemment, vous obtiendrez plus
facilement des billets à prix réduits si vous réservez. Les tarifs
peuvent passer du simple au double selon la période de réservation.

Quels sont les
séjours les plus économiques ?

Même si l'anglais n'est pas le même qu'à Cambridge, les
séjours à Malte sont les plus économiques. Ainsi, EF propose un séjour hors frais de transport de
deux semaines à Malte à 710 euros (+ 100 € d'inscription).  Les jeunes suivent des cours d'anglais le
matin et participent à des activités l'après-midi. Les séjours en immersion
dans des pays un peu plus lointains, peuvent être efficaces, et pas si chers
lorsqu'on rapporte le prix à la semaine. Ainsi un mois aux Etats-Unis en
immersion totale dans une famille vous coûtera 2000 € chez Nacel.
Ce qui fait un séjour à 500 euros la semaine voyage compris. Les familles sont
bénévoles et reçoivent juste une indemnisation pour le séjour. Il  n'y a pas de cours mais le fait de ne
fréquenter que des Américains vous fera énormément progresser.

Et apprendre
l'anglais en France ?

C'est évidemment économique, car vous n'aurez pas les frais
de transport. Toutefois, je recommande plutôt cette formule à des jeunes
enfants. Car apprendre l'anglais dans le Gers n'est pas très dépaysant. Le site
anglais-enfrance.com
regroupe 330 familles anglaises prêtes à accueillir des jeunes Français. Le séjour
d'une semaine en pension complète avec 10 heures de cours dans la famille vous
coutera 610 euros.

Existe-t-il des aides
pour financer ces séjours ?

Faites la chasse aux subventions ! Certains comités
d'entreprises peuvent financer une partie du prix. Des mairies ont aussi
des enveloppes destinées à financer des séjours linguistiques. Par ailleurs,
demandez au comité de jumelage de votre mairie, qui pourra peut-être vous aider
à financer un voyage pour partir découvrir la ville jumelée avec la vôtre.
Enfin, la Caisse d'allocations familiales (CAF) peut aider certaines familles à
financer les vacances de leurs enfants à l'aide de bourses ou de chèques
vacances. Renseignez-vous auprès de votre antenne locale.

Faire un échange est encore
plus économique. Comment s'y prendre ?

Voici le type d'annonce trouvée sur le site de l'l'Office
franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) : " Salut ! Je suis Christine et j'ai 15 ans, je suis au lycée Martin Luther
Gymnasium et je cherche un garçon ou une fille pour faire un
échange
 ". Dans le cadre du programme " Brigitte Sauzay ", les élèves
de la Quatrième à la Première peuvent se rendre en Allemagne. La durée du
séjour est d'au moins six semaines. Vous aurez ensuite à recevoir le jeune Allemand pendant la même période. Vous ne paierez que le billet de train pour
l'Allemagne. Et là aussi, il existe des subventions.

Et pour trouver un
correspondant Anglais, Américain ou Espagnol ?

Un échange linguistique, cela commence par un échange... de mails (ou
mieux des lettres !). Vous trouverez sur le site studentsoftheworld.info
des annonces de jeunes du monde entier, qui cherchent un correspondant. L'âge
et les hobbys de chaque jeune sont indiqués. Enfin, lorsque vous croisez une
famille anglaise ou américaine avec un jeune de votre âge, n'hésitez pas
à sympathiser. On ne sait jamais ! 
Louise, 15 ans part depuis trois ans en Angleterre chez sa
correspondante Rosa. Louise a pu faire sa connaissance, car sa tante avait rencontré la maman de
Rosa... en faisant du stop alors qu'elle était étudiante !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.