Micro européen, France info

Micro européen. La Lituanie, une Europe méconnue

Regard de l'Est sur l'Europe avec Muza Rubackyté, une européenne de la Baltique, pianiste concertiste lituanienne.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
23 août 2019. Une chaîne humaine sous le slogan \"The Baltic Way, Its\' Us\" à Vilnius. Des séparatistes catalans aux activistes pro-démocrates à Hong Kong, la chaîne humaine soutient les Etats baltes qui ont gagné leur  indépendance en 1992.
23 août 2019. Une chaîne humaine sous le slogan "The Baltic Way, Its' Us" à Vilnius. Des séparatistes catalans aux activistes pro-démocrates à Hong Kong, la chaîne humaine soutient les Etats baltes qui ont gagné leur  indépendance en 1992. (PETRAS MALUKAS / AFP)

La Lituanie compte aujourd’hui plus de 2 millions d’habitants. Autrefois République soviétique, proclamée le 21 juillet 1940 et unie à l'URSS le 3 août 1940, le pays est membre de l'Union européenne depuis 2004, mais aussi un allié fidèle des États-Unis au sein de l'OTAN, visage janusien de cet état de l’Union européenne.

Son histoire remonte au milieu du XIIIe siècle par l'unification des tribus lituaniennes de régions baltes de Mindaugas, Roi de Lituanie, afin de lutter contre les chevaliers teutoniques et les chevaliers porte-glaives venus les christianiser. Comme ses voisines baltes, Lettonie et Estonie, la Lituanie s’est dotée d’une certaine réputation concernant un de ses trésors nationaux, l’ambre.  

État des lieux    

La population lituanienne est composée non seulement de Lituaniens de souche pour 83,5%, mais aussi de Lettons, Tatares et Allemands ; d’autres minorités nationales forment aussi la Lituanie, Polonais 6,7%, Russes 6,3%, Biélorusses 1,2% et Ukrainiens 0,7%. L'économie lituanienne a subi la crise de 2008, mais dès 2010, la croissance fit son retour avec un chiffre positif de 3% jusqu'à la pandémie de Covid-19. 186 278 cas de Covid-19 confirmés pour 2 927 décès, ce sont les chiffres aujourd’hui de l’épidémie en Lituanie.

La Lituanie a connu une hausse conséquente des dépenses publiques, due à la crise sanitaire. C’est la raison pour laquelle son économie devrait connaître un net ralentissement -1,5% du PIB pour 2020. 

Retour à la démocratie   

En 1992, la Lituanie adoptait par référendum une constitution instaurant une démocratie parlementaire. Ce sont deux économistes qui sont à la tête du pays aujourd’hui, le président de la République, aux pouvoirs limités, Gitanas Nauséda, et Ingrida Simonyte, Première ministre, proche des chrétiens démocrates.

En 1995, la Lituanie déposait sa candidature à l’Union européenne, et à la suite du référendum des 10 et 11 mars 2003, 90% de suffrages lituaniens furent favorables à l’adhésion. C’est au 1er mai 2004 que la Lituanie devenait un état membre de l’Union européenne, ainsi que neuf autres états. Enfin, la Lituanie rejoignait la zone euro le 1er janvier 2015.    

30e anniversaire de la résistance lituanienne  

La Lituanie célèbre cette année le 30e anniversaire de la répression militaire soviétique contre les mouvements d’indépendance du pays. Le 11 janvier 1991, les chars soviétiques entraient en Lituanie afin d’empêcher que le pays affirme son indépendance, proclamée en mars 1990. Les troupes soviétiques prirent alors le contrôle de plusieurs bâtiments publics à Vilnius, un assaut fut mené contre la tour de communication audiovisuelle. On compta alors 14 morts et 50 000 Lituaniens se mobilisèrent contre la soldatesque, déclenchant une manifestation de masse dans la capitale.

Quant aux troupes soviétiques, elles quittèrent le pays le 13 janvier 1991 et l’URSS tomba le 26 décembre 1991. En souvenir de ces journées sanglantes, le myosotis (en grec : "Ne m‘oublie pas") devint le symbole de la résistance aux troupes soviétiques. En 2019 un procès-fleuve, qui dura 10 ans, condamna pour crime contre l’humanité par contumace une soixantaine de hauts responsables soviétiques impliqués dans la répression des journées sanglantes de janvier 1991.

Le voisin russe

Depuis son indépendance, la Lituanie poursuit une politique de méfiance par rapport à la Russie, ainsi qu’avec la Biélorussie, alliée militaire de la Russie. Ainsi elle a fait construire une clôture longue de près de 50 kilomètres entre l'Union européenne et la Russie. Il n’est pas rare que la Lituanie, comme les deux autres états baltes, la Lettonie et l’Estonie, prenne régulièrement position contre la Russie au sein du Conseil de l’Europe.     

Le pays des cigognes  

Si la Lituanie est appelé "l’autre pays des cigognes", n’oublions pas l’Alsace, la densité de couples de cigognes est la plus élevée en Europe, hivernant en Afrique centrale ou australe. Cet oiseau est un des symboles de la Lituanie. Ainsi, les Lituaniens sont, un peu, à l’image des cigognes, comme nous l’a expliqué notre invitée, la pianiste-concertiste Muza Rubackyté.

Les Lituaniens, pour des raisons économiques, ont tendance à se répartir sur le marché de l’emploi des états membres de l’UE. C’est la raison pour laquelle le Brexit les a fortement touchés. Mais comme l’a signalé Muza Rubackyté, ils et elles reviennent dans leur pays pour les fêtes de fin d’année. Ainsi le proverbe lituanien concernant les cigognes doit contenir une part de vérité : "Là où il y a un nid de cigognes, on rencontre forcément des honnêtes gens…"     

Livre de Muza Rubackyté : Née sous un piano, éditions Ovadia. 
Dernier CD : Muza Ruckyté interprète Leopold Godowsky      

23 août 2019. Une chaîne humaine sous le slogan \"The Baltic Way, Its\' Us\" à Vilnius. Des séparatistes catalans aux activistes pro-démocrates à Hong Kong, la chaîne humaine soutient les Etats baltes qui ont gagné leur  indépendance en 1992.
23 août 2019. Une chaîne humaine sous le slogan "The Baltic Way, Its' Us" à Vilnius. Des séparatistes catalans aux activistes pro-démocrates à Hong Kong, la chaîne humaine soutient les Etats baltes qui ont gagné leur  indépendance en 1992. (PETRAS MALUKAS / AFP)