Cet article date de plus d'onze ans.

Les Roms reviennent dans l'actualité

Les opérations ont duré tout l'été et se poursuivent actuellement : les camps illégaux de roms sont démantelés par les forces de l'ordre. Accompagné de Bernard Cazeneuve, ministre des Affaires européennes, Manuel Valls s'est rendu cette semaine à Bucarest pour demander aux dirigeants roumains de mieux insérer les roms dans leur pays d'origine. Retour sur cette actualité avec Iulia BADEA-GUERITEE de Presseurop et Anna-Maria MERLO POLI, correspondante du quotidien italien "Il Manifesto".
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Franceinfo (Franceinfo)

On se retrouve dans la même situation qu'en 2010 sous Nicolas Sarkozy : on démantèle les camps et on renvoie les Roms en Roumanie avec une aide au retour de 300 euros par adulte. Mais nombre d'entre eux reviennent. Cette fois-ci, le gouvernement a assoupli l'accès au travail pour les roms mais il faut encore appliquer cette mesure.

Ni la gauche, ni la droite ne font un discours d'intégration de ces populations. Ceci s'explique aussi par la période de crise.

En Italie, la politique des Roms est menée au niveau régional ; après les mesures d'expulsion prises par le gouvernement Berlusconi, la question rom ne fait plus les titres de l'actualité et les incendies de campements ont cessé. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.