Ma collection pop, France info

Ma collection pop. Il y a 35 ans, Cocteau Twins

Réédition en vinyle du deuxième album du groupe cold wave britannique Cocteau Twins, "Head Over Heels".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
.
. (4AD/Beggars)

Menés par Elisabeth Fraser, leur chanteuse à la voix éthérée, les Cocteau Twins ont marqué la scène gothique des années 80 avec une série d’albums sombres. Head Over Heels est la première marche vers une notoriété qui grandira jusqu’au début des années 90.  

Années cold  

Le groupe écossais avait sorti Garlands, premier album âpre et sombre dès 1982. Un an après, paraît Head Over Heels qui installe les Cocteau Twins dans le paysage gothique de l’époque, dominé par The Cure et Siouxsie And The Banshees. Joy Division a donné le coup d’envoi de la cold wave dès 1979, et a déjà disparu pour se transformer en New Order.  

Brumes  

On le comprend, l’ambiance de l’époque est souvent froide et grise. On n'est pas là pour rigoler. Les Cocteau Twins produisent une musique dans laquelle les guitares pleurent, la basse descend au plus profond. Et sur ce paysage d'hiver se pose la voix de la chanteuse Elisabeth Fraser, noyée dans les effets, dans la réverbe. Parmi les moments les plus mélodiques de l’album figure le titre Sugar Hiccup.

Notoriété grandissante  

Jusqu'au milieu des années 90, le groupe va sortir une série d’albums qui vont faire grandir sa popularité au-delà du cercle des initiés de la cold wave. Sa musique deviendra moins confidentielle tout en conservant ses climats atmosphériques et romantiques.  

La notoriété d’Elisabeth Fraser sera confirmée en 1998 sur le troisième album de Massive Attack, Mezzanine. Elle chante sur Teardrop, morceau plébiscité par le public et utilisé à de multiples reprises comme bande-son ou générique dans des films ou émissions de télévision.

.
. (4AD/Beggars)