Les enfants des livres, France info

Animaux en pleine forme ! Albums graphiques et poétiques pour les 3-11 ans

Cette semaine dans "Les enfants des livres", quatre bijoux animaliers, pour les enfants de 3 à 11 ans.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

On commence avec deux albums petit format aux éditions du
Rouergue. Le premier est intitulé Go, escargot, go ! Deux couleurs –
orange et marron -, des formes simplifiées à l'essentiel, un texte réduit au
minimum, et pourtant qu'elle est belle et drôle et vibrante la folle course sans
queue ni tête de ce petit escargot qui rentre dans sa coquille sitôt avoir
passé la frimousse dehors. Le livre est signé Elena et Jan Kroell.

Dans un style radicalement différent, Pascale Petit et Renaud
Perrin proposent une miniature hors norme : Pool. Ça s'écrit p-o-o-l mais
c'est bien de gallinacées qu'il s'agit dans cet ouvrage qui joue des mots, des
sons et des images en un festival de propositions toutes plus surprenantes les
unes que les autres. Il s'ouvre sur une double page assourdissante de cot-cot
dans toutes les langues – csip csip, cik cik, kumu kumu et tsiou tsiou, aligne
les inventaires à la Pérec et les textes dans la tradition oulipienne, détourne
le capitaine Haddock, le tout en consonances, assonances et autres virtuosités
poétiques et langagières. Inclassable autant qu'indispensable, pour les enfants
dès 7 ans et sans aucune limite d'âge supérieure.

Chez Casterman, Loup noir se refait une beauté pour ses dix
ans avec la réédition de cet album culte grand format signé Antoine Guilloppé. Un
récit sans parole en noir et blanc qui met en scène un jeune promeneur
solitaire dans une forêt enneigée ; il est assailli par un loup...
Suspense... On ne dévoilera pas l'image finale pour ménager le plaisir de ceux
qui ne connaissent pas encore ce petit chef d'œuvre de l'album jeunesse. C'est
à partir de 5 ans.

Enfin chez Grasset Jeunesse, de la tendresse, de la poésie,
dans le beau Mon oiseau... de Christian Demailly et Marlène Astrié. L'histoire
d'amour entre un petit garçon et son oiseau, histoire, forcément de liberté –
un jour l'oiseau, comme l'enfant, quitte son nid. Qui se referme sur ces
mots : " Ce n'est pas parce qu'il est mon oiseau que je l'aime ;
c'est parce que je l'aime qu'il est mon oiseau ". C'est superbe. A lire à
partir de 5 ans.

(©)