Les cinglés du musical, France info

Lambert Wilson : la comédie musicale et moi

Lambert Wilson est à l'affiche de la comédie musicale "The King and I" au Théâtre du Châtelet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

(© Marie-Noëlle Robert - Théâtre du Châtelet)

Peut-être le versant musical le plus connu de Lambert Wilson, se trouve dans les films d'Alain Resnais. Dans Pas sur la bouche , adapté d'une opérette du début du XXe siècle, il interprétait déjà avec jubilation un aristocrate britannique après qui de nombreuses jeunes filles couraient pour demander en cœur un baiser... et qui comme tant d'autres cherchait le quai Malaquais

 

En marge de sa carrière au cinéma et sur les planches, Lambert Wilson a dans les années 1990 créé des spectacles de chansons où il interprétait des extraits de comédie musicale. C'est une passion. La comédie musicale et le chant, tout ceci lui est tombé dessus alors qu'il était parti après le bac à 17 ans à Londres, et comme tout élève d'école dramatique britannique, il a dû apprendre le jeu, mais aussi le chant, et un peu la danse.

Ne trouvant pas de rôle dans une comédie musicale à Paris, si ce n'est pour des œuvres pop qui ne sont pas de son registre, c'est à Londres qu'il jouera dans sa première comédie musicale en 1995 : une œuvre de son auteur préféré, Stephen Sondheim : A little night music inspiré du film d’Ingmar Bergman, Sourires d'une nuit d'été , au Théâtre National, aux cotés de Judy Dench que le public français connaît pour son rôle de M dans les films de James Bond.

 

Depuis, le Théâtre du Châtelet confie régulièrement des grands rôles de comédies musicales à Lambert Wilson. Cette année il interprète le roi de Siam dans The King And I après avoir interprété Voltaire dans Candide , une comédie musicale composée par Leonard Bernstein.

 

 

 

(© Marie-Noëlle Robert - Théâtre du Châtelet)