Cet article date de plus de dix ans.

Vers la fin de l'accouchement sous X ?

écouter (5min)
Une députée UMP, Brigitte Barèges, propose de lever l'anonymat des accouchements sous X.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La proposition de loi maintient le principe des accouchements en secret - moins de 700 femmes y ont recours chaque année en France - mais prévoit que toutes les mères concernées donnent leur identité lorsqu'elles mettent un enfant au monde. A leur majorité, ces enfants pourraient ainsi demander et obtenir le nom de leur mère.

Véronique Michel est née sous X en 1954. Pendant des décennies, elle a cherché la trace de sa mère, qu'elle a finalement réussi à rencontrer en 2005. Elle est favorable à la levée de l'anonymat, pour le bien des enfants. Elle était ce matin dans les choix de France Info.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.