Cet article date de plus de neuf ans.

Xavier Mathieu dit-il vrai sur les anciens salariés de Continental ?

écouter (3min)
Le délégué CGT affirme que plus de trois ans après les licenciements dans l'usine de pneus de Clairoix, "plus de 600 personnes sont à Pôle Emploi" et que "250 sont en CDI sur 1.120 personnes" remerciées. Vrai ou faux ? Réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Faux

Pôle Emploi de la Région Picardie affiche 510 ex-salariés de Continental inscrits, d'après les chiffres disponibles début janvier après la dernière actualisation de décembre.

Situations différentes

Ces 510 personnes ne sont pas toutes dans la même situation. Elles se décomposent en deux grands groupes :

  • Demandeurs d'emploi non disponibles. 165 personnes qui se trouvent soit en intérim ou en CDD (121), soit en projet de création d'entreprise (33) soit en formation (11).
  • Demandeurs d'emploi immédiatement disponibles. 345 personnes au total, dont 46 en prestation pour travailler leur projet personnel.  
    Il s'agit là des chiffres de Pôle Emploi Picardie, mais il est possible que de rares ex-"Conti" aient déménagé et se trouvent inscrits dans d'autres régions.

Précarité   

Xavier Mathieu affirme aussi que seules 250 personnes sont en CDI. C'est un chiffre qui revient effectivement régulièrement (180 à 250 CDI selon les sources). Si l'on retient le chiffre le plus haut (250), sur un total de 1.120 personnes au départ, il ressort que seulement 22% des anciens salariés de Continental sont aujourd'hui en CDI.
Une centaine a par ailleurs créé son entreprise, mais d'après les syndicats les trois quarts auraient mis la clé sous la porte.

Reste environ 250 personnes qu'il est bien difficile d'identifier, radiées du dispositif d'accompagnement, parties à la retraite ou en invalidité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.