Le rendez-vous de la médiatrice, France info

La grève à Radio France expliquée aux auditeurs

Les raisons de la grève du 11 février expliquées aux auditeurs

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Une grève a perturbé les programmes des stations de Radio France mercredi 11 février . Y compris ceux de France Info. Une grève qui provoque bien sûr des réactions des auditeurs et leurs demandes d'explications.

Pour tenter de comprendre : il y a trois parties prenantes en commençant par le préavis de grève déposé par les syndicats. Cinq très précisément : CFDT, CGT, SNFORT, SUD et UNSA.  Pas de syndicats de journalistes donc.  Ils demandent à l’Etat les moyens nécessaires pour que Radio France accomplisse ses missions de Service Public.  Et à la Direction, le maintien des emplois, l’abandon des méthodes brutales et des projets de restructuration et d’externalisation.

La Direction de Radio France rappelle que les comptes sont dans le rouge. Le budget 2015 est en déficit de plus de 21 millions et trou de trésorerie en fin d’année de 100 millions si rien n’est fait.  Le Président dit comprendre l’incertitude et l’inquiétude des personnels. Mais ajoute-t-il, il faut rétablir les comptes et faire évoluer la maison ronde pour la moderniser et continuer son développement alors même que le coût du chantier continue de peser lourdement.  Une réflexion et une négociation sont en cours à Radio France et avec les Ministères de tutelle. Réponse espérée fin mars.

Le rôle des tutelles : D’abord le Ministère de la Culture mais aussi celui de l’Economie et des Finances.

De nombreux auditeurs demandent que dans un cas similaire les chaînes de Radio France préviennent la veille que certains de leurs rendez-vous habituels risquent de disparaître le lendemain. Quasi unanimité sur la qualité des programmes musicaux diffusés sur les antennes ce jour de grève.

Interrogations des auditeurs et réponses du médiateur de Radio France, Bertand Vannier ​
--'--
--'--
(©)