Cet article date de plus d'onze ans.

La Bastille comme il y a 31 ans

Après un long dimanche dans son fief corrézien de Tulle, où il a prononcé sa première allocution de président élu, François Hollande a rallié Paris pour célébrer sa victoire à la Bastille. "Merci peuple de France ici rassemblé de m'avoir permis d'être votre président !", a-t-il lancé devant des dizaines de milliers de sympathisants en liesse.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (©)

La Bastille, lieu symbole pour la gauche depuis 1981, où
beaucoup de jeunes sont venus hier soir fêter le deuxième président socialiste
de la Ve République. Une France très black-blanc-beur, qui
exulte à 20h,
drapeaux tricolores, européens, ou algériens à la main. C'est cette France de

  1. La France métissée de Zidane, de Carambeu, de Blanc, l'épopée de l'équipe de France de football fêtée
    main dans la main par toutes les composantes de la France un soir d'été sur les
    champs Elysées.

Cette nuit, même impression de mixité et de diversité. Les
jeunes, que François Hollande avait mis au cœur de sa campagne présidentielle,
sont venus nombreux. Selon les instituts de sondage, ils ont voté massivement
pour le candidat socialiste. C'est d'ailleurs à eux que s'est adressé en
premier le nouveau président lorsqu'il est arrivé vers minuit et demi, acclamé par des dizaines
de milliers de personnes. Une jeunesse qui attend énormément de lui...

succès de François Mitterrand, le 10 mai 1981là où la gauche avait célébré le succès de François Mitterrand, le 10 mai 1981. © Radio France Delphine Gotchaux 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.