Cet article date de plus de quatre ans.

Le pitch start-up. Xooloo, le "coach" qui surveille les usages numériques de vos enfants

écouter (5min)

La start up Xoolo propose un "coach" pour contrôler le temps passé sur les écrans, fixes ou mobiles.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le "coach numérique" Xoolo, de Grégory Véret, se présente sous la forme d'une application pour l'enfant et une autre pour le parent (JC/RF)

C’est quoi ?

Xooloo est une application pour smartphone, tablettes et ordinateurs (Android, Windows et Mac OSX ainsi qu’iOS mais avec des fonctions limitées) qui permet de contrôler leur utilisation par les enfants. Il y a deux applications. La première est à installer sur chaque écran utilisé par les enfants et la deuxième est destinée au smartphone des parents qui peuvent ainsi connaître le temps passé sur chaque application (YouTube, Facebook, Messages, etc.), fixer des limites ou, au contraire, autoriser ponctuellement des dépassements.

Un coach plus qu’un surveillant

« Nous privilégions une approche de coaching », explique Grégory Véret, fondateur de Xooloo. Les enfants sont ainsi informés en temps réel de leur consommation numérique, ce qui est censé les inciter à la réduire si besoin afin de gérer eux-mêmes leurs quotas fixés à l’avance. Xoolo s’adresse en priorité aux jeunes enfants qui reçoivent leur premier portable. Il renseigne aussi les parents sur les usages moyens constatés chez l’ensemble des utilisateurs.

Des usages distincts selon les sexes

Les usages constatés vont de quelques dizaines de minutes par jour pour les plus jeunes et jusqu’à une heure et demie par jour pour les plus grands. Selon Grégory Véret, à partir d’un certain âge, les garçons continuent de consacrer leur « temps numérique » à des jeux vidéo tandis que les filles décrochent et préfèrent les réseaux sociaux.

Start-up parisienne

Xooloo a été créée à Paris en 2000. Elle compte aujourd’hui 15 personnes et est rentable.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.