Le pitch start-up, France info

Le pitch start-up. Beasyness, l’appli qui veut connecter les restaurateurs entre eux

Au Web Summit de Lisbonne, la startup Beasyness présente son projet : une sorte de réseau social pour les professionnels de la restauration.    

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoJérôme ColombainRadio France

Mis à jour le
publié le

Bertrand Lazare, fondateur de Beasyness, au salon Web Summit 2017 à Lisbonne
Bertrand Lazare, fondateur de Beasyness, au salon Web Summit 2017 à Lisbonne (JC/RF)

Bertrand Lazare, fondateur de Beasyness, est l’invité du Pitch Startup.   

Beasyness, qu’est-ce que c’est ? 

Bertrand Lazare : Beasyness est une sorte de TripAdvisor pour les professionnels de la restauration et du BTP. Il s’agit d’une application qui permet de comparer les fournisseurs et d’échanger des bons plans. L’idée est de permettre à ces professionnels, par nature individualistes, de "jouer collectif".   

Les restaurateurs sont-ils utilisateurs d’outils technologiques ?

Bertrand Lazare : non, pour la plupart. Même Facebook est trop compliqué pour la majorité d’entre eux. Ils ne comprennent pas l’intérêt de "parler à un mur" (allusion au mur de Facebook, NDR). C’est pourquoi notre application se veut très simple avec à peine trois boutons. Elle exploite également la notion de serious game (jeu sérieux d’apprentissage).   

Où en est le développement de votre projet ?

Bertrand Lazare : nous en sommes au tout début mais nous avons déjà levé 500 000 euros. Nous espérons lancer notre application dans quelques mois.     

Bertrand Lazare, fondateur de Beasyness, au salon Web Summit 2017 à Lisbonne
Bertrand Lazare, fondateur de Beasyness, au salon Web Summit 2017 à Lisbonne (JC/RF)