Le monde d'Elodie, France info

Jamy Gourmaud : "Ce qui me réjouit le plus, c'est de transmettre le bonheur que j'ai eu à apprendre quelque chose"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Elodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, le journaliste et animateur Jamy Gourmaud.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jamy Gourmaud, lors d\'un tournage pour une émission sur France 3.
Jamy Gourmaud, lors d'un tournage pour une émission sur France 3. (JEAN-FRAN?OIS FREY / MAXPPP)

Il est connu et reconnu pour avoir présenté l'émission culte C'est Pas Sorcier pendant 19 ans sur France 3. Jamy Gourmaud a sorti le 20 mars son premier livre Mon tour de France des curiosités naturelles et scientifiques, aux éditions Stock. Un livre dans lequel il fait ce qu'il sait faire de mieux : transmettre. "J'avais envie de raconter toute l'émotion que génèrent des sites. Une émotion qui conduit au questionnement scientifique. Et finalement, tout ça est très scientifique puisque la science démarre par l'observation, la sensation. C'est ce que je voulais faire passer, et je crois qu'il n'y a que les mots qui peuvent le faire", explique-t-il au micro de franceinfo.

Une curiosité depuis l'enfance

Jamy Gourmaud a très tôt observé les choses avec la volonté de comprendre comment elles fonctionnent. "Je me suis toujours posé des questions sur ce que l'on croyait savoir. Quand je regardais une fourmi, bien sûr je la décrivais, je voyais bien que son corps était divisé en trois et qu'elle avait six pattes, mais je me demandais aussi pourquoi."

Quand j'étais enfant, je ne voyais pas très bien, c'est la raison pour laquelle j'ai ces lunettes, et je crois que dans ce cas, on se construit un monde. J'aimais bien me retrouver seul et regarder ce qu'il y avait autour de moi.

Jamy Gourmaud

à franceinfo

Connaître mais aussi apprendre aux gens, c'est ce qui lui plaît le plus. "Ce qui me réjouit le plus, ce n'est pas de me retrouver devant une caméra, c'est d'apprendre, de comprendre. La deuxième, c'est de trouver les mots pour transmettre tout ça, et la troisième, c'est de transmettre le bonheur que j'ai eu à apprendre quelque chose."

Le journalisme, pas une évidence au départ 

Vu sa curiosité, son père pensait qu'il allait se diriger vers une carrière scientifique."Au départ, j'ai fait deux ans de droit, au cours desquels je me suis copieusement ennuyé. Ensuite j'ai fait une école de journalisme, et là j'ai trouvé mon bonheur." Pigiste, puis grand reporter, Jamy Gourmaud se retrouve ensuite sur France 3 pour C'est Pas Sorcier ."Je me suis retrouvé un peu par hasard sur une émission de sciences. Je me suis dit que je ne m'adressais pas à des spécialistes mais à des profanes, qu'il fallait que je décrypte les mécanismes. Je me souviens l'un des tout premiers sujets sur lequel j'ai travaillé, c'était sur le son en concerts, on avait enregistré aux Francofolies de La Rochelle."

C'est incroyable le bonheur que j'ai ressenti quand j'ai compris ce qu'était le son. Ce qu'il se passe entre mes cordes vocales et l'oreille de l'auditeur, c'est de la mécanique !

Jamy Gourmaud

à franceinfo

Après 19 ans, C'est Pas Sorcier s'arrête. Il continue ensuite avec les Incroyables Expériences, puis désormais avec Le Monde de Jamy. Cet adulte à l'âme d'enfant se décrit lui-même comme un contemplatif. "J'ai une propension à regarder d'abord le verre à moitié plein. J'ai besoin de m'appuyer sur des choses qui vont. Quand je me lève le matin, mon regard se tourne vers l'extérieur, je vois des nuages ou des couleurs, ou de la pluie, mais ça me plaît."

Jamy Gourmaud, lors d\'un tournage pour une émission sur France 3.
Jamy Gourmaud, lors d'un tournage pour une émission sur France 3. (JEAN-FRAN?OIS FREY / MAXPPP)