Le livre du jour, France info

"Sous le toit du monde", de Bernadette Pécassou

Le Népal mêle à la fois la poésie et la violence. C'est ce que rappelle la journaliste et réalisatrice de télévision Bernadette Pécassou dans son nouveau roman. L'histoire d'une jeune journaliste assassinée dans d'affreuses circonstances. Un livre émouvant et inspiré de faits réels sur un pays bouleversé par la modernité.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)
Sous le toit du monde , de Bernadette Pécassou est publié par Flammarion (312 p) – Note : ***

Résumé : Au soir du 1er Juin 2001, le roi du Népal est sauvagement
assassiné avec les siens dans son Palais Royal à Katmandou. Le massacre prend
des airs de tragédie antique quand on apprend que la belle princesse de 20 ans
en sari bleu clair a été décapitée d'un seul coup de lame alors qu'elle tentait
de fuir dans le parc. Le monde entier est sous le choc. Ce pays vivait une
guerre civile opposant des va-nu-pieds à une oligarchie au prix de milliers de
morts. Si les guerriers ne sont pour rien dans ce massacre royal, alors, qui a
tué ?

À Katmandou, un jeune Français d'origine népalaise, Karan, croit trouver en
Ashmi, étudiante originaire de la haute montagne, la personne idéale pour
représenter le Nouveau Népal et sa démocratie naissante. Dans un pays où la
corruption fait rage, il en fera une journaliste d'exception et, sans l'avoir
voulu, précipitera sa fin tragique. Une vieille anglaise, un étrange veilleur
de nuit, les personnages se croisent dans les ruelles, des ombres assassinent
et disparaissent tandis que de riches occidentaux continuent de gravir
l'Everest.

(©)