Cet article date de plus de six ans.

Robert Littell : "Vladimir M."

écouter (3min)
Vladimir Maïakovski est une des grandes figures de la littérature russe. Poète, dramaturge, affichiste et scénariste, il a accompagné la révolution bolchévique, mais déçu par la tournure des évènements, il s’est suicidé à 37 ans.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Résumé :

Lilia, Tatiana, Elly, Nora : quatre femmes réunies en 1953 à Moscou autour d’un étudiant américain, R. Litzky. Elles ont aimé le même homme, l’immense poète russe Vladimir Maïakovski. Lilia Brik, volage et envoûtante, son grand amour. Tatiana Iakovlevna, l’aristocrate, la seule qui s’est refusée à lui. Elly Jones, l’âme sœur. Nora Polonskaïa, la belle comédienne. Elles pensent toutes connaître ses secrets. Et pourtant, vingt-cinq ans après sa mort, alors que ces quatre muses confrontent leurs souvenirs du jeune artiste tourmenté, les révélations s’enchaînent. Elles dévoilent des détails de plus en plus intimes, charnels. Le suicide du poète, magistralement mis en scène, ne fait qu’épaissir le mystère autour de cette figure emblématique de la Révolution. Dans la lignée de son bestseller L’Hirondelle avant l’orage, Robert Littell brosse ici le portrait subversif et passionné d’un autre grand poète russe. Amours libres, avant-garde et idéal politique : un cocktail détonant qui mêle habilement réalité et fiction. Avec audace et non sans une pointe de provocation, Robert Littell joue plus que jamais avec l’Histoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.