Cet article date de plus de cinq ans.

Le livre du jour. Virginie Tharaud : "De chant et d'amour"

écouter (2min)

Les femmes artistes sont rares dans l'histoire. Grâce à la musicienne Virginie Tharaud, soeur du célèbre pianiste  Alexandre Tharaud voici pourtant l'une d'elles : Adélaïde de Villars, connue sous le nom de Mlle Beaumesnil.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Virginie Tharaud, auteur de "De chant et d'amour" (Photo Lattès)

Cantatrice et compositeur, Adélaïde de Villars a pu réaliser ses rêves avec l'appui de Marie-Antoinette, qui soutenait l'émancipation des femmes. Un roman historique étonnant. 

"Adélaïde de Villars est une jeune aristocrate qui est à Paris, qui est née en 1748, qui a beaucoup de talent pour la musique, et qui du coup va utiliser la beauté, le charme de sa voix."

C'est une femme qui pourtant au départ était condamnée au couvent. "Elle s'est retrouvée enceinte, séduite, elle a fait une fausse couche, et donc son père l'a condamnée au couvent, parce qu'à l'époque le couvent était la seule solution pour faire disparaître les femmes qui sont rentrée dans l'inconvenance totale", explique Adélaïde de Villars. 

Sous la protection de Marie-Antoinette 

"A l'opéra de Paris, à l'époque, une loi protège les femmes. Elles sont là sous la seule autorité du roi. Aucun recours de justice, aucune demande d'un père d'un mari peut les tirer de là."

Protégée par Marie-Antoinette, l'héroine de De chant et d'amour va se lancer dans la composition musicale. "Grâce à elle son opéra pourra être créé à l'Opéra royal de Versailles" dit-elle. 

Pour Virginie Tharaud, Adelaïde de Villars est une femme exceptionnelle.

Le portrait d'une femme moderne dans une époque où les femmes commencent à revendiquer le droit d'être elles-mêmes.

Virginie Tharaud

Le livre du jour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.