Le journal de l'éco, France info

Un sommet sous pression

Tous les regards sont désormais tournés vers Bruxelles. Tout le monde se demande si cette fois-ci, lors d'un énième sommet de la dernière chance. les dirigeants européens réussiront à prendre des mesures fortes pour résoudre la crise de la dette. Les divergences sont nombreuses quand à la démarche à adopter pour y parvenir : révision des traités, généralisation de la régle d'or, renforcement du rôle de la BCE.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La banque centrale européenne a abaissé aujourd'hui d'un quart de point son principal
taux directeur : à 1%. Mais les effets de cette baisse ont été réduit à néant, en tout cas sur les
places boursières, car dans le même temps, son président Mario Draghi déclare
que la BCE n'a pas vocation à intervenir d'avantage sur le marché des dettes
souveraine.

Résultat, la bourse de Milan plonge de 4,3% à la clôture. A Paris, le CAC 40
a terminé la séance en repli de 2,2%.

**
L'autorité bancaire européenne revoit à la hausse les besoins en
recapitalisation des banques

**

Comme si ça ne suffisait pas, l'autorité bancaire européenne revoit à la
hausse ses estimations. Au total, les grandes banques européennes auront finalement besoin de près de
115 milliards d'euros, soit 8 milliards de plus que ce qui avait été annoncé au
départ.

L'objectif est de renforcer la solidité des banques exposées aux dettes
européenne. Pour cela, elles doivent garder de l'argent en caisse. objectif : 9%
de fonds propres d'ici fin juin 2012.

**
L'agence de notation Standard & Poor's met de l'huile sur le feu.

**

Mise sous surveillance de l'Union européenne, des principales banques, et
même de la dette des collectivités comme Paris et la région Ile-de-France. Un coup de pression en forme de mise en garde aux dirigeants européens : "si vous ne vous mettez pas d'accord rapidement, vous aurez à porter la
responsabilité d'une récession."

**
Et si Areva redevenait une entreprise publique à 100% ?

**

C'est l'idée lancée par le syndicat majoritaire chez Areva à savoir la
CGT. L'Etat est actionnaire du groupe nucléaire à 87%. Mais le syndicat suggère que le gouvernement lance une opération de rachat de
l'ensemble des actions pour se séparer -je cite- des exigences de marché
incompatibles avec des activités aussi sensibles et exigentes que le
nucléaire.

Areva doit annoncer un début de semaine prochaine un plan d'action
stratégique synonyme de réduction des coûts. Objectif : parvenir à 500 millions d'euros d'économies par an en 2013. Au menu : réduction drastique des investissements, cessions d'actifs et
peut-être suppressions de postes même si le gouvernement dit qu'il n'en est pas
question.

**
Les femmes payeront bientôt plus cher leur assurance auto

**

Jusqu'à présent elles payaient moins cher leur assurance automobile que les
hommes. Pourquoi ? Parce que stastiquement, elles ont moins d'accidents au
volant. Sauf que dans un décision prise début mars, la cour européenne de
justice considère que c'est une pratique discriminante. Résultat, les assureurs
vont devoir revoir leurs grilles de tarifs à la hausse pour les femmes, à la
baisse pour les hommes. De nouvelles grilles qui doivent être appliquées au plus
tard en décembre 2012.

La fédération européenne des assureurs a commandé une enquête selon laquelle
les contrats d'assurance auto devraient augmenter de l'ordre de 11% pour les
femmes.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)