Cet article date de plus d'onze ans.

Pourquoi la consommation résiste

En mai, selon les chiffres publiés aujourd'hui par l'Insee, elle a augmenté de 0,4 %. Un résultat étonnant étant donné la météo qui aurait du plomber le moral et freiner les dépenses mais aussi au vu de la conjoncture économique et du climat électoral généralement peu propice à la consommation
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Franceinfo (Franceinfo)

 La consommation des
ménages fait de la résistance

Cette hausse de la consommation des ménage est la
deuxième hausse surprise de suite. En dépit de tous les aléas qui auraient dû peser sur les dépenses des ménages, la consommation résiste, en
partie grâce à la baisse des prix des carburants qui redonne du pouvoir d'achat
aux ménages

Helène Baudchon,
économiste à BNPParibas 

 Les soldes
semblent bien partis

 En trois jours, les
centres commerciaux ont enregistré une hausse de 5 % de la fréquentation.
Inégalement répartie entre centre ville et banlieue. En périphérie des villes,
la hausse est de presque 9 % par rapport aux mêmes trois premiers jours de
soldes de l'an dernier. Selon la chambre de commerce et d'industrie de Paris
les magasins de chaines et les indépendants ont aussi enregistré un bon
démarrage

En province, la
hausse est nettement moins marquée.

 

Autre chiffre de
l'Insee celui de la croissance au premier trimestre

L'Insee a confirmé
sa première estimation : la croissance a bien stagné au cours des trois
premiers mois de l'année, dans la foulée de la très faible croissance
enregistrée au quatrième trimestre de 2011 qui s'était limitée à 0,1 %. Sur
fond de recul du pouvoir d'achat qui a baissé de 0,2 % au quatrième trimestre
et de 0,1 % au premier trimestre de cette année.

 

Dernier
chiffre du jour mais non des moindres celui de la dette publique

 Elle a très
nettement augmenté au premier trimestre de 2012 pour frôler les 1 789 milliards
et demi d'euros. Ce qui représente 89,3 % du produit intérieur brut
alors que
le Pacte de stabilité fixe la limite à 60 % du pib. L'Insee précise que c'est
l'Etat et la sécurité sociale qui ont gonflé la dette alors que les
collectivités locales se sont désendettées.

La RATP commande
pour 1 milliard d'euros de matériel à Alstom et Bombardier
 

Il s'agit
principalement de nouvelles rames pour la ligne A du RER la plus ancienne du
réseau. C'est une des plus importantes lignes ferroviaires au monde et elle
transporte tous les jours plus d'un million de personnes sur cet axe est-ouest
à travers la capitale. Mais surtout, son trafic a augmenté de 20 % sur les 10
dernières années. D'où le besoin de nouveaux matériels. La commande porte sur
70 rames qui doivent être livrées d'ici à 2017.

Yves Ramette
directeur général adjoint de la RATP chargé des investissements, des projets et
de l'ingénierie 

Casino reprend le
contrôle de Monoprix
 

Le distributeur va
racheter pour 1 milliard 175 millions d'euros les 50 % de Monoprix que détient
le groupe familial propriétaire des Galeries Lafayette. L'enseigne réalise 4
milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel et affiche une rentabilité
proche de 4 et demi pour cent. Reste à obtenir le feu vert de l'autorité de la
concurrence qui veille au grain. Elle avait déjà souligné au début de l'année
que Casino se trouvait en position dominante à Paris avec ses deux marques
Franprix et Leader Price.

 

 Concentration sur
le marché de la bière
 

Le numéro un mondial du secteur le belge Inbev, qui possède notamment
Stella Artois et Budweiser rachète le brasseur mexicain Grupo modelo qui est
mondialement connu pour la Corona. Une transaction de 20 milliards de
dollars.... L'accord doit encore êtr soumis aux autorités de concurrence. Le
futur groupe est présent dans 23 pays et comptera 150 000 salariés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.