Cet article date de plus de sept ans.

Du Point Godwin au Jour de la Marmotte

écouter (25min)
Une journée sur les réseaux sociaux, en compagnie d'Erwann Gaucher, journaliste et consultant "nouveaux médias". A la Une ce mardi : du Point Godwin au Jour de la Marmotte.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (©)

C'est un cliché pris par Marc israel Sellem, photographe au Jerusalem Post, à l'occasion du voyage officiel d'Angela Merkel en Israël. On y voit Benjamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, en train de pointer quelque chose du doigt devant la Chancelière allemande. Par un malencontreux jeu d'ombres, la voila affublée d'une moustache qui rappelle celle d'Hitler.

La photo a fait le tour du monde via les réseaux en quelques heures. Lahav Harkov, elle aussi journaliste au Jérusalem Post a tenu à préciser sur twitter que la photo avait été prise totalement par hasard. 

Mais elle aurait pu devenir le plus grand point Godwin de ces dernières années.

Le terme revient régulièrement sur les réseaux, on peut rappeler de quoi il s'agit ?

Le point Godwin, c'est cette règle énoncée par le chercheur américain Mike Gowin au début des années 1990 selon laquelle, " plus une discussion dure sur un forum, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler s'approche de 1 "
Là, pas vraiment de point Godwin, mais une photo que l'on va assurément revoir très souvent.

Facebook change ses règles à propos des morts 

Avec plus d'un milliard de membre, Facebook doit désormais aussi gérer les profils des morts. Le réseau vient justement de modifier ses règles en la matière, depuis qu'un Américain, John Berlin, a voulu récupérer le film Facebook de son fils.

Le film Facebook ?

Pour fêter ses 10 ans il y a quelques semaines, Facebook a en effet proposé à ses membres un petit film souvenir, composé à partir de leur profil Facebook. Et cet américain a voulu récupérer celui de son fils, décédé en 2012 à l'âge de 22 ans. Sauf que selon les règles de Facebook, seul le propriétaire du profil peut y avoir accès.
John Berlin s'est donc adressé en vidéo directement à Mark Zuckerberg. Une vidéo vue plus de 3 millions de fois sur YouTube et qui a porté ses fruits puisque Facebook a accepté, et modifié ses règles. 

Jusqu'ici la famille d'un membre de Facebook défunt ne pouvait que fermer son profil ou le passer en mode mémorial à condition d'apporter la preuve écrite du décès de la personne.

Désormais, le profil pourra être maintenu intact. Rendez-vous en 2024, dans ce qui sera peut-être le plus grand cimetière dématérialisé du monde...

On vous a promis du culte... il y a quelques  minutes sur twitter...on va y aller crescendo/

Et si j'ajoute : Le point commun entre ces deux extraits, c'est Harold Ramis, qui incarnait Egon dans* "Ghotsbuster"* , et qui a aussi réalisé le cultisssime "*Un jour sans fin* ". Harold Ramis est mort hier à 69 ans, et sur les réseaux, les hommages se sont multipliés, de Stephen Fry à Dan Akroyd, l'un des Blues Brothers, en passant par Barack Obama et bien d'autres.  Coup de chapeau, donc, à celui qui est peut-être, avec le jour de la marmotte qui se répète à l'infini, le père spirituel du le gif animé et de son mouvement perpétuel. Là c'est culte!!!

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.