Cet article date de plus de huit ans.

Emmanuel Zemmour : "La réforme des retraites est injuste"

écouter (5min)
"La retraite une affaire de jeunes" regroupe l'UNEF et 16 autres organisations. Le collectif ira manifester mardi 10 septembre contre la réforme des retraites aux côtés de la CGT et de FO. Emmanuel Zemmour, président de l'Union nationale des étudiants de France (UNEF), juge cette réforme injuste.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Le collectif alerte : Le gouvernement s'engage dans une
nouvelle réforme des retraites. A l'heure où Yannick Moreau a rendu son rapport
concernant les évolutions du système, les jeunes refusent une réforme qui se traduirait par un
allongement de la durée de cotisation et une baisse des pensions. Une réforme
juste et favorable aux jeunes est possible, mais pour cela le gouvernement doit
se démarquer des conclusions du rapport Moreau.

Cette réforme demande à "notre génération, parce que
nous allons être les seuls concernés, de travailler plus longtemps alors que
nous sommes déjà celle qui rentre le plus tard sur le marché du travail et dans
les conditions les plus difficiles. Donc, il y a une injustice,
" explique
Emmanuel  Zemmour. "Cet allongement
de la durée de cotisation, c'est aussi la promesse que nous n'aurons pas de
retraite à taux plein.
"

Prendre en compte les études

Le collectif souhaite que la durée des études soit prise en
compte dans le calcul des droits à la retraite, ainsi que la période d'insertion
professionnelle durant laquelle ils sont à la fois au chômage et en CDD.

"On en a marre de voir la durée de cotisation s'allonger au fur et à mesure des réformes et que l'on nous promette à chaque fois une retraite de plus en plus tard. "

Une génération sans droit

"Si les employeurs arrêtaient de nous payer au smic quand on a un bac + 5 ou + 3, et que l'on rentre sur le marché du travail, on aurait des cotisations beaucoup plus importantes ."

La réforme propose de racheter 1.000 euros par trimestre. Mais cela est une fausse bonne idée, estime Emmanuel Zemmour. "Il n'y a pas un seul jeune qui a les moyens de racheter une année à 3.200 euros. "

"La génération des moins de 25 ans ne touche pas le RSA, ne touche pas le chômage et bientôt ne touchera pas la retraite. Est-ce que cela est normal d'avoir une génération entière privée de droits sociaux ? "

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.