Le brief politique, France info

Le brief politique. Un maire réduit d’un tiers le portrait officiel de Macron, autant que la baisse des dotations aux collectivités

Alors qu’a été votée vendredi la suppression de la taxe d’habitation, les élus locaux continuent à protester contre la baisse des dotations aux collectivités territoriales. Pour se faire entendre, un maire a coupé la photo officielle du président de la République.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
 Jean-François Damien devant la photo présidentielle qu\'il a retouché.
 Jean-François Damien devant la photo présidentielle qu'il a retouché. (MAXPPP)

La suppression de la taxe habitation a été votée vendredi 20 octobre : les élus locaux protestent toujours contre la baisse des dotations aux collectivités territoriales. Pour se faire entendre, un maire a réduit la photo du président d'un tiers. Au départ, le geste n’est pourtant pas vraiment politique…

Les photos d’Emmanuel Macron sont en effet plus grandes que celles de ses prédécesseurs. Quand Jean-Francois Damien, maire de Grand-Failly (Meurthe-et-Moselle) la reçoit, il s’aperçoit qu’elle ne rentre pas dans le cadre qui accueille, depuis son élection en 2001, toutes les photos des présidents de la République. Economies obligent, pas question pour l’édile d’acheter un nouveau cadre : le maire réduit alors la photo. D’abord un peu, puis, chemin faisant, l’idée lui vient de cacher un 1/3 de la photo avec une feuille sur laquelle il écrit : "1/3 de finances en moins, 1/3 de photo en moins". Une initiative très politique, donc, née d’une petit geste très pratique.

La note du brief

Un zéro pointé pour Christine Boutin qui ne sait pas partir avec élégance. La présidente du Parti chrétien-démocrate a annoncé qu’elle quittait la politique samedi et n’a pas pu s’empêcher de déraper. Elle évoque ainsi un "dégueulis d’accusations" à propos des témoignages de harcèlement sexuels, qu’elle considère comme de la "grivoiserie", part de l’identité française.

 Jean-François Damien devant la photo présidentielle qu\'il a retouché.
 Jean-François Damien devant la photo présidentielle qu'il a retouché. (MAXPPP)