Le brief éco, France info

Covid-19 : les Français plus généreux en temps de crise sanitaire

La dernière enquête publiée mardi par l’institut de sondages Ipsos, dédiée à l’Association des Apprentis d’Auteuil, montre que la moyenne des dons a progressé de 32% en un an.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Dons aux associations. Photo d\'illustration.
Dons aux associations. Photo d'illustration. (CLAUDE PRIGENT / MAXPPP)

Les Français ont donné 395 euros chacun, en moyenne, en 2020, soit 95 euros en plus que l’année précédente, selon la dernière enquête de l’institut de sondages Ipsos, dédiée à la fondation Apprentis d’Auteuil, publiée mardi 13 avril. La générosité des Français s’est donc renforcée face à la crise sanitaire et économique du Covid-19.

L'enquête Ipsos montre qu'un peu moins de foyers ont donné en 2020, mais que ceux qui l’ont fait ont plus ouvert leur porte-monnaie. Un Français sur deux a réalisé un don l’année dernière, la somme moyenne atteint 395 euros, contre 300 en 2019. Pour les plus aisés, on monte en moyenne à 2 460 euros de dons, soit 320 euros de plus que l’année précédente.

Les dons se concentrent pour les plus pauvres

Ipsos révèle aussi dans son étude que les dons sont majoritairement dédiés aux plus démunis. Alors que ceux destinés aux domaines de la santé et de la recherche médicale ont baissé en 2020.

L’enquête tombe au moment où les Français doivent déclarer leurs revenus de l’année 2020. Mais moins de la moitié des personnes interrogées, qui ont fait des dons en plein cœur de la crise, savaient que le plafond de défiscalisation était passé de 550 à 1 000 euros et que le dispositif est prolongé cette année. L’enquête indique que seules les personnes les plus aisées le savaient.

Dons aux associations. Photo d\'illustration.
Dons aux associations. Photo d'illustration. (CLAUDE PRIGENT / MAXPPP)