Le billet sciences, France info

Cheveux blancs : le phénomène est réversible !

Quand une mèche de cheveux blancs apparait subitement, on se dit que c'est inéluctable. Pourtant, des chercheurs américains viennent de montrer le lien entre le stress et la canitie précoce, et même que le phénomène est réversible.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
une chevelure grisonnante. Photo d\'illustration.
une chevelure grisonnante. Photo d'illustration. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Pour la première fois, des chercheurs américains viennent de comprendre le lien entre le stress et l'apparition des cheveux blancs. Le phénomène peut même être réversible. On appelle ça la canitie subite ou précoce. Quand vous avez une petite mèche blanche qui apparaît au beau milieu de votre chevelure noire ébène. Même si vous n'avez pas 30 ans. D'un coup, on se dit que le phénomène est inéluctable, que c'est à cause du temps qui passe. En fait, ce n'est pas forcément le cas.

La canitie n'est pas la même chose que le vitiligo qui touche l'ancien Premier ministre Edouard Philippe, et qui correspond à une maladie de dépigmentation de la peau. Pour la canitie, ce sont les mélanocytes, les cellules qui pigmentent nos cheveux selon différents mélanges pour faire des bruns, des blonds, des roux, qui au bout d'un moment ne font plus leur travail. Plusieurs facteurs peuvent l'expliquer : l'hérédité, le temps mais aussi le stress.  

Ces chercheurs de l'université de Columbia, viennent de publier leurs travaux dans la revue eLife. Ils ont demandé à 14 volontaires hommes et femmes de 35 ans et plus de tenir un journal pendant un an en notant différents événements de leur vie et leur degré de stress, de 0 à 10. Par exemple : "Je dois aller chez le dentiste, niveau 10". Ce n'est pas une vraie phrase de l'étude mais voila ce que j'aurais pu écrire, si j'avais participé. Parralèlement à ce journal de stress, les chercheurs ont prélevé régulièrement aux participants des échantillons de cheveu. Ils les ont passés ensuite au scanner à haute résolution afin de voir le degré de grisonnement en fonction du temps y compris le grisonnement invisible à l'oeil nu.  

Un phénomène réversible jusqu'à un certain âge

Les chercheurs ont même vu qu'un des participants est parti en vacances avec cinq cheveux blancs sur la tête mais ils sont redevenus bruns pendant ses congés (l'étude ne dit pas quelle était sa destination de vacances). Ce qui est intéressant aussi dans ce travail c'est que jusqu'à présent le blanchiment des cheveux ou des poils à cause du stress n'avait été renseigné scientifiquement que sur des souris. Soumises à un stress, l'adrénaline épuise les cellules responsables de la pigmentation. Là, on voit aussi que le stress peut jouer chez les humains.

une chevelure grisonnante. Photo d\'illustration.
une chevelure grisonnante. Photo d'illustration. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)