Le 17 / 20 numérique, France info

Maïtena Biraben, ou la chute de l'empire du cool

Hier soir, la présentatrice du Grand Journal a répété par deux fois que le FN tenait un "discours de vérité". Au-delà de la polémique, Canal + n'est (définitivement) plus le modèle télévisuel de la cool attitude.

avatar
Jean ZeidRadio France

Mis à jour le
publié le

(©)

Avant, Canal + était la girouette du cool, la chaine qui disait qui était in ou qui était out . Mais si l'Esprit Canal est mort depuis longtemps, la polémique lancée hier par Maitena Biraben marque le crépuscule d'une époque et d'un modèle.

A l'origine, on trouve une phrase énoncée dans Le Grand Journal hier soir et qui fait encore jaser les internautes.

Maïtena Biraben, présentatrice du Grand Journal, lâche durant son entretien avec l'avocat Eric Dupont-Moretti : "le FN tient un discours de vérité". L'interview avait pour thème l'immigration et les libertés publiques. La présentatrice insiste : "Vous savez que les propos de la vérité sont souvent tenus et incarnés par le Front national aujourd’hui, rarement par le Parti socialiste, très rarement par les partis classiques. C’est quelque chose qui vous pose problème ou que vous entendez et qu’à la fin des fins vous comprenez?" 

Les internautes, eux, n'ont pas bien compris en réalité.

A l'inverse, pour l’avocat Eric Dupont-Moretti, les propos de la présentatrice ont été mal interprétés. Il dénonce une polémique "débile". D'autres soutiens venus du FN se sont ajoutés à la liste.

Ce qui n'est pas le cas de Philippe Gildas, présentateur emblématique de Nulle Part Ailleurs, et qui a commenté : "Une connerie comme ça, je ne l'ai jamais faite". Elle peut apprendre… Avant, elle faisait les Maternelles, là ça la change". Sic.

Côté audience, Le Grand journal est toujours derrière "Les Ch'tis VS les Marseillais". 

 

(©)