La pratique du deux roues, France info

Changeons de regard sur les motards

Changer le regard que portent les pouvoirs publics et les Français en général sur les conducteurs de 2 et 3 roues, tel est l'objectif, ambitieux, que se donnent les professionnels du monde de la moto et du scooter. Un objectif qui passe, pour le moment, par le lancement d'une campagne sur internet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Il est peu de dire que les
conducteurs de deux roues n'ont pas
toujours bonne presse. Il suffit, pour s'en persuader, de lire parfois certains
commentaires laissés à la fin de cette page web. Il est vrai aussi que le
comportement de quelques motards ou conducteurs de scooter, heureusement
minoritaires, ne contribuent pas non plus à rehausser cette image de marque.

Autant de raisons pour
lesquelles la Chambre Syndicale Internationale de l'Automobile et du Motocycle
(CSIAM)  ainsi que tous les principaux
acteurs de la filière 2 et 3 roues motorisés en France, professionnels ou
associatifs, viennent de lancer une campagne destinée à essayer de faire
changer le regard des Français mais aussi des pouvoirs publics sur ces motards
et ces conducteurs de scooter.

S'appuyant sur un tout
nouveau site internet, changeonsderegardsurlesmotards.com , sur des
chiffres encourageants comme la baisse de mortalité de 14,5% des conducteurs de
deux roues l'an dernier, et enfin sur les résultats d'un sondage réalisé au mois
de juin par Opinion Way (plus de 1.000 personnes interrogées), les auteurs de
cette campagne pluriannuelle entendent donc, selon leurs propos: "gommer
le décalage entre la réalité et le discours anxiogène des pouvoirs publics
".
Vaste et ambitieux programme...

Il n'empêche que ce plan de
communication intervient au moment où les mentalités semblent évoluer. Si l'on
se réfère en effet à quelques uns des constats tirés de ce sondage d'Opinon Way
réalisé auprès des usagers de la route (et disponible sur internet), il
semblerait qu'aujourd'hui 97% des automobilistes fassent d'avantage attention
aux deux roues et que 93% d'entre eux feraient même tout pour leur faciliter le
passage.

Cette enquête révèle également que pour 71% des personnes interrogées, conduire
un deux ou un trois roues est économique, que 84% estiment que c'est un bon
moyen de fluidifier la circulation en ville, et que, pour 58%, il s'agit même d'une
pratique respectueuse de l'environnement. Enfin, pour contrer l'idée reçue selon
laquelle les conducteurs de deux roues seraient tous des têtes brûlées, ce
sondage indique que 83% des pratiquants ont pleinement conscience des risques.

Forte de ces enseignements la
filière 2 et 3 roues entend bien prolonger cette communication, participer à la
conception des messages de la sécurité routière, associer plus étroitement les
pouvoirs publics aux travaux des services de recherche et développement des
constructeurs, enfin mettre à profit le prochain Salon de la Moto début
décembre à Paris, pour y animer plusieurs tables rondes. Nous aurons l'occasion
d'en reparler.

Le site de changeons notre regard sur les motards.

(©)