Cet article date de plus de dix ans.

Rama Yade : "La gauche instrumentalise le vote des étrangers"

écouter (5min)
L'ancienne secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme, puis aux Sports, du gouvernement Fillon était ce matin l'invitée de France Info. Celle qui est désormais n°3 du Parti Radical de Jean-Louis Borloo s'exprime sur la politique d'intégration de la France, sur le vote des étrangers... et sur la candidature de Hervé Morin à l'élection présidentielle.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a réaffirmé ce week-end sa volonté de réduire l'immigration : "ce n'est pas illégitime , estime Rama Yade : tous les pays ont une politique d'immigration. Mais le vrai problème pour la plupart des Français, c'est la communautarisation de certains quartiers ". C'est donc, selon elle, la politique d'intégration de la France qui est en panne.

Un sondage BVA pour Le Parisien montre que six Français sur dix sont favorables au droit de vote des étrangers aux élections locales. Rama Yade aussi... à trois conditions :

  • que cela concerne les étrangers installés depuis au moins dix ans en France, et qui paient des impôts,

  • que cela soit limité aux élections locales,

  • qu'il y ait une réciprocité pour les ressortissants français installés à l'étranger.

Mais, affirme Rama Yade, "la gauche instrumentalise cette question, à des fins électoralistes ".

Enfin, sur les candidatures à l'élection présidentielle de 2012, Rama Yade rappelle qu'elle a été "surprise et déçue " par le retrait de Jean-Louis Borloo. Sans se prononcer sur la candidature de Hervé Morin, elle souligne que les centristes ont des choses à dire, et à apporter au camp de la majorité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.