Cet article date de plus de quatre ans.

Disquaire Day : "Avec le vinyle, vous redécouvrez la joie d’écouter de la musique", pour Guillaume Leblanc (SNEP)

écouter (7min)

Le directeur du Syndicat national de l'édition phonographique, Guillaume Leblanc, était l'invité de Jean Leymarie, vendredi soir à la veille du coup d'envoi du Disquaire Day 2018.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Guillaume Leblanc, directeur du Syndicat national de l'édition phonographique, vendredi 20 avril sur franceinfo. (FRANCEINFO)

"Avec le vinyle, vous redécouvrez la joie d’écouter de la musique", a expliqué Guillaume Leblanc, le directeur du Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP), invité de "L'Interview éco" vendredi 20 avril, à la veille du Disquaire Day. Cette grande fête annuelle du vinyle doit réunir 200 disquaires indépendants français.

Le marché se porte bien, il est même en pleine croissance depuis deux ans en France. Le vinyle représente aujourd’hui 4 % des revenus du marché de la musique et 12 % des revenus [des supports] physiques. "Aujourd’hui, toutes les maisons de disques progressent dans cette direction, on a même du mal à livrer toutes les demandes", note Guillaume Leblanc.

Moins de 50 ans et fans de vinyles

La musique est revenue à la Fnac par exemple grâce au vinyle. On constate aujourd’hui que tous les Français, notamment les jeunes qui n’ont jamais acheté de support et qui ont toujours écouté de la musique en ligne, achètent du vinyle, dit-il. Deux tiers des achats sont faits par des gens qui ont moins de 50 ans. Il y a eu un phénomène de mode un moment et ça s’installe de manière un peu plus durable puisqu’on a un rapport au support".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.