Cet article date de plus de sept ans.

Annie Coutarel (SMEREP) : "Notre mutuelle étudiante fait son travail"

écouter
Les mutuelles étudiantes pourraient disparaître. Une sénatrice propose leur suppression. Ces organismes sont régulièrement dénoncés pour leur mauvaise gestion. Mais pour Annie Coutarel, directrice générale de la SMEREP, ces critiques sont injustes.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ces mutuelles (la LMDE, la SMEREP, etc) couvrent aujourd'hui plus d'un million sept cents mille étudiants. Elles leur assurent la couverture maladie de base, au nom et à la place de l'Assurance maladie. Mais la Cour des comptes et plusieurs associations dénoncent régulièrement la gestion de ces organismes. Une sénatrice veut aller plus loin. Catherine Procaccia propose maintenant la suppression pure et simple de ces mutuelles étudiantes. Son texte est examiné ce mardi au Palais du Luxembourg.

 

Annie Coutarel, directrice générale de la SMEREP, une des deux plus grandes mutuelles, conteste les critiques : "La SMEREP suit sa feuille de route ", dit-elle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.