L'empire des séries, France info

L'empire des séries. "L'Amie prodigieuse", du best-seller à la série

France 2 diffuse cet été, chaque mercredi soir, l'adaptation du roman à succès d'Elena Ferrante, autour de soixante ans d'amitié et de concurrence entre deux amies d'enfance, après la Seconde Guerre mondiale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Deux amies d\'enfance et leur amitié compliquée sur 60 ans.
Deux amies d'enfance et leur amitié compliquée sur 60 ans. (FREMANTLE / PHOTO NUMÉRIQUE)

La première saison de L'Amie prodigieuse, fresque émouvante et réussie, plonge dans l'Italie qui se reconstruit. La seconde saison est disponible sur la plateforme Mycanal. On se croirait dans Cinema Paradiso ou dans Don Camillo. C’est l’Italie des années 50. Ses cours pavées où on s’apostrophe de balcon à balcon, ses virées en vespa et ses caïds. Et au milieu, deux petites filles qu’on va voir évoluer sur 60 ans.

On a construit le plus grand plateau de tournage d'Italie

Lorenzo Miel, producteur de "L'Amie prodigieuse" et de "The New Pope"

franceinfo

L’adaptation en série de L'Amie prodigieuse, le best-seller d'Elena Ferrante, a tout pour plaire. L’amitié entre deux amies d’enfance de la banlieue de Naples, poussées en compétition par la société, et au milieu, l’Italie qui se transforme à la sortie de la guerre.

Une super production tournée en plein air dans une ville reconstituée. Le producteur italien Lorenzo Miel explique : "On a construit le plus grand plateau de tournage en Italie. Le quartier de Luzzati n’existe plus. On l’a reconstruit sur 40 000 m2, exactement comme le décrit Elena Ferrante dans ses livres. La palette de couleurs grises de la première saison est bien sûr inspirée de l’époque, mais on lui a donné un ton visuel qui reflète le ton de l’histoire. D’une certaine façon, cette première saison fait référence de façon thématique, visuelle et dans le ton, au cinéma néoréaliste italien de cette époque".

Hommage au cinéma néoréaliste italien

Cette première saison diffusée sur France 2 raconte les amours adolescentes, l’apprentissage par la lecture, les guerres entre famille. Elena Ferrante, l’auteur mystérieuse du roman, est restée encore une fois dans l’ombre du tournage. Mais elle a apporté sa touche et relu les scénarios.

Lorenzo Miel précise : "Personne ne l’a jamais rencontrée. Le réalisateur et auteur, Saverio Costanzo, a échangé des mails avec elle, elle a collaboré au processus d’écriture. En particulier pour les dialogues, car il n’y en a pas dans le livre, ils sont indirects. Il fallait donc inventer le langage de ces personnages et leur faire dire le vrai patois napolitain de l’époque."

Une fresque épique et touchante servie par deux actrices inconnues, selon  les vœux d'Elena Ferrante, mais incandescentes. Une histoire d’amitié où l’on verra les femmes d’émanciper. Quatre saisons sont prévues, autant que de tomes du roman. La troisième sera tournée à Noël.                

Deux amies d\'enfance et leur amitié compliquée sur 60 ans.
Deux amies d'enfance et leur amitié compliquée sur 60 ans. (FREMANTLE / PHOTO NUMÉRIQUE)